Zigzag

Définition de « Zigzag »

zigzag (n. m.) : Ligne brisée formant des angles alternativement saillants et rentrants.
  • Tracer des zigzags.
  • Un chemin en zigzag.
  • Aller, marcher en zigzag.
  • Cet ivrogne fait des zigzags, En marchant il va tantôt d'un côté, tantôt d'un autre.

  • Citations

    • « Avant d'atteindre l'hôtellerie perchée près de l'église, il faut, pendant des heures, subir les roulements paresseux des trains, endurer des changements répétés de lignes, supporter des journées de diligences, dormir la nuit dans les haras de puces des auberges; et, après que l'on s'est râpé le dos sur le peigne à carder d'invraisemblables lits, il faut encore, dès l'aube, commencer de folles ascensions, à pied ou à dos de mulets, dans des chemins en zigzag, au-dessus d'abîmes; enfin, une fois arrivé, il n'y a plus ni sapins, ni hêtres, ni prairies, ni torrents; il n'y a plus rien, sinon la solitude absolue, le silence que ne troublent même point les cris des oiseaux, car, à cette hauteur, les oiseaux ne viennent plus!  »
    • « Des maisons se tassaient contre sa base, dans le cercle d'un mur qui ondulait suivant les inégalités du terrain ; et, par un chemin en zigzag tailladant le rocher, la ville se reliait à la forteresse, dont les murailles étaient hautes de cent vingt coudées, avec des angles nombreux, des créneaux sur le bord, et, çà et là, des tours qui faisaient comme des fleurons à cette couronne de pierres, suspendue au-dessus de l'abîme.  »
    • « Un matin qu’il avait rencontré près d’un des petits oratoires blancs dont, à travers rocs et cailloux, se jalonne sur la montagne le chemin en zigzag de l’ermitage une chevrière qui gardait ses chèvres, et cette chevrière, très brune, malgré de grands yeux clairs, ayant ri alors qu’il passait, Farfantelot, quoi qu’il put faire, se****sentit à tout jamais possédé d’elle.  »
    Alphabet