Zibeline

Définition de « Zibeline »

zibeline (n. f.) : Martre à poil très fin.
  • La zibeline est répandue en Sibérie.

Il se dit encore de la Peau de cet animal employée comme fourrure.

  • Un manchon de zibeline.

Par apposition,.

  • Martre zibeline.

Citations

  • « Une fois, c’était Angélina qui se serrait contre moi, ensuite je parlais apparemment en toute innocence avec Mirjam et à peine avais-je déchiré l’image que la première revenait pour m’embrasser ; je sentais le parfum de ses cheveux, sa douce zibeline me chatouillait le cou, la fourrure glissait de ses épaules et elle devenait Rosina, qui dansait avec des yeux ivres à demi fermés, en frac, nue ; et tout cela dans une somnolence qui était pourtant exactement comme une veille.  »
  • « Il eut même une surprise, un moment de joie épanouie lorsque, en revenant de la Villette, à trois heures, à l’heure exacte du rendez-vous, il trouva, dans l’antichambre, madame de Meximieu en costume de visites, le chapeau à aigrettes sur la tête, la voilette nouée, le collet de zibeline entrouvert et laissant voir le collier d’or auquel pendait un médaillon d’émeraudes et de perles.  »
  • « Me voyant avec ma suite de domestiques, mon vis-à-vis et autres voitures, mes valets, mon hussard et mes chevaux, vêtu d’or, de velours et de zibeline, saluant les plus grands personnages de l’Europe quand nous nous rencontrions sur le cours ou à la source, Runt fut ébloui de mes avances, et je le menais du bout du doigt.  »
Alphabet