Z

Définition de « Z »

z (n. m.) : Dernière lettre de l'alphabet. Elle représente une des consonnes. On la nomme
  • Zède.

Z ne se prononce pas à la fin de certains mots, comme

  • nez, ainsi qu'à la fin des deuxièmes personnes du pluriel des verbes; mais l.
  • 'e qui le précède se prononce alors comme un.
  • é fermé.
  • Aimez, Recevez, etc.

Citations

  • « Il existait plusieurs grandes familles dans chacune desquelles tous les aînés de la branche primordiale prenaient invariablement le même prénom, inscrit sur les parchemins officiels avec tel aspect évocateur dévolu à l’une de ses lettres ; il s’agissait, suivant les cas, soit d’un t affectant la forme d’une épée debout sur sa pointe, soit d’un o changé en bouclier par des fioritures intérieures, tantôt d’un z qu’une subtile dislocation métamorphosait en éclair d’orage, tantôt d’un i figurant un cierge allumé, ici d’un c devenu faucille, là d’un s créant un cours d’eau.  »
  • « En admettant que vous me fassiez des aveux que je ne vous demande pas, car votre existence m’est connue depuis a jusqu’à z, comment me serait-il possible de m’en servir contre vous ?  »
  • « Il me balance son coude dans les côtes en criant : Przecz z drogi psie przcklenty !  »
Alphabet