Zélateur

Définition de « Zélateur »

zélateur, trice (n.) : Celui, celle qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause élevée.
  • Grand zélateur de la gloire de Dieu, de la religion.
  • Zélateur du bien public.

Citations

  • « En effet, le plus morose et le plus fanatique zélateur de la vertu, l’ennemi le plus haineux du plaisir, en vous proposant d’imiter ses travaux, ses veilles, ses mortifications, vous ordonne aussi de soulager de tout votre pouvoir la misère et les incommodités d’autrui.  »
  • « Mais d'autre part je n'avais rien de l'ardeur du zélateur en religion.  »

Zélateur

Zélateur. Ce nom a été appliqué, dans les derniers temps de l’existence de la nationalité juive, à un parti exalté qui se forma à diverses époques, et contribua beaucoup par ses excès à la ruine de la Judée. La première apparition des zélateurs eut lieu à propos du recensement général que P. Sulpicius Quirinus, proconsul de Syrie pour les Romains, fut chargé de faire dans ce pays. Ce parti, à la tête duquel se mirent Judas le Gaulanite ou de Galilée, et le pharisien Sadok, excita le peuple à la révolte contre le gouvernement romain, en présentant la mesure qui venait d’être prise comme te présage de la plus dure servitude. Ou ne pouvait disconvenir en effet que ce recensement des personnes et des biens ne parût une mesure menaçante pour la nationalité juive, aux préjugés de laquelle tout dénombrement national était d’ailleurs fort opposé. Les zélateurs enseignèrent publiquement que la loi juive défendait de reconnaître d’autre souverain que... (suite)

Alphabet