Zélé

Définition de « Zélé »

zélé, ée (adj.) : Qui a du zèle.
  • Un zélé serviteur de Dieu.
  • C'est un homme de bien et fort zélé.
  • Un serviteur zélé.
  • Il est zélé pour la foi, pour le service de sa patrie.
  • Je ne vis jamais d'homme plus zélé pour ses amis.
  • Cet employé est très zélé.

Citations

  • « Ce zélé convertisseur, ayant sans doute reçu quelques observations de son procureur général, à l’occasion de cette assimilation des étrangers aux Français, lui écrit : Je prévois un inconvénient fâcheux qui va arriver, et sur lequel je vous prierai de spécifier votre ordre, qui est qu’y ayant ici un grand nombre d’étrangers non naturalisés que je prévois convertis à la venue des premiers dragons, et, après cela, ces gens feront leurs affaires et enverront tous leurs effets au pays dont ils sont, et ensuite voudront se retirer, et régulièrement on ne saurait point les en empêcher.  »
  • « Son office consistait à découvrir dans quelle portion du pays les adhérents de la couronne dirigeaient leurs efforts secrets pour rassembler des hommes ; il consistait aussi à examiner l’état des places, à enrôler ; il devait paraître zélé pour la cause qu’il feignait de servir, et chercher par tous les moyens à connaître, autant que possible, les projets de l’ennemi ; il communiqua ces instructions à ses subordonnés, qui firent de leur mieux pour déjouer les plans des Anglais, et y réussirent souvent.  »
  • « Don Roberto Brandi, serviteur zélé du roi, qui avait eu le désagrément, deux ans auparavant, de voir fuir de sa forteresse Ettore Caraffa, s’était empressé de prouver son dévouement à Sa Majesté en obéissant ponctuellement aux ordres du procureur fiscal, de sorte que, quand celui-ci se fit annoncer, le gouverneur vint au-devant de lui, et, avec le sourire de l’orgueil satisfait : Venez, lui dit-il, et j’espère que vous serez content de moi.  »
Alphabet