Zébré

Définition de « Zébré »

zébré, ée (adj.) : Qui est marqué de raies semblables à celles du zèbre.

Citations

  • « Peut-être était-ce un esclave paresseux ou un enfant indocile que maître ou parents avaient remis entre les mains des autorités afin qu’il subît le châtiment du fouet ; peut-être était-ce un antinomien, un quaker ou un autre hérétique que l’on allait chasser hors de la ville à grandes volées de verges, ou encore un rôdeur indien rendu fou par l’eau de feu des hommes blancs, qui avait fait scandale par les rues et allait être rejeté, le corps tout zébré de coups, dans l’ombre de la forêt.  »
  • « Du blanc, du jaune, du vert zébré d’or, voilà les tons de l’élégante mosquée d’en face, et aussi des kiosques environnants, de tout cet assemblage de constructions aux découpures orientales qui se détachent sur le bleu assombri, sur le bleu déjà crépusculaire du Bosphore et de l’Asie.  »
  • « Sur le pont ils ouvraient trois ou quatre fois leur gueule vorace, tressautaient et agonisaient vite en éteignant leurs yeux et la vie lumineuse de leurs écailles, redevenus des poissons vulgaires, d’un bleu lourd, zébré de noir.  »
Alphabet