Yole

Définition de « Yole »

yole (n. f.) : Sorte de petit canot léger qui va à la voile et à l'aviron.
  • Sa yole fut submergée.

Citations

  • « Mais, quand, pour conduire le capitaine à l’ambassade anglaise, située dans le faubourg de Galata, nous eûmes passé du vaisseau dans la yole, et, doublant la pointe du Sérail, longé la Corne d’or, la ville impériale se déroula enfin à nos yeux, sur le penchant de sa vaste colline, avec son amphithéâtre de maisons, ses palais aux dômes dorés, ses cimetières, dont un sombre bois de cyprès ombrage les sépultures, et nous reconnûmes alors la belle courtisane d’Orient, qui rendit Constantin infidèle à Rome, en l’enchaînant, comme eût fait une néréide, avec l’écharpe azurée de ses eaux.  »
  • « Il paraît certain que l’homme et la femme se dirigèrent immédiatement du côté de Est River, pour s’embarquer dans un canot qui les attendait, car James Davis, lieutenant du steamer le Liberia se souvient d’avoir aperçu, pendant qu’il était de quart, dans la nuit du mardi au mercredi, vers trois heures et en dessous de Blackwell, une yole que dirigeait un Indien et à l’arrière de laquelle était assise une femme.  »
  • « Chapitre 10 Ce qui se passa à New York J’étais résolu, ai-je dit, à prendre les devants sur le Maître ; et cette résolution, grâce à la complicité du capitaine Mac Murtrie, fut exécutée sans peine : un canot étant à demi chargé sur un flanc du navire, et le Maître placé à son bord, cependant ma yole démarra de l’autre, qui m’emmenait seul.  »
Alphabet