Vallon

Définition de « Vallon »

vallon (n. m.) : Petite vallée, espace de terre resserré entre deux coteaux.
  • Nous nous sommes bien promenés dans ce vallon.
  • Son jardin s'étend en partie sur la côte, en partie dans le vallon.

Poétiquement,

  • Le sacré vallon, Le vallon qui est entre les deux croupes du Parnasse et qui, selon la Fable, était le séjour des muses.

  • Citations

    • « Les ennemis, quand l'agitation nocturne et les veilles de nos soldats leur eurent fait comprendre que ceux-ci allaient partir, dressèrent une double embuscade dans les bois, sur un terrain favorable et couvert, à deux mille pas environ du camp, et ils y attendirent les Romains ; la plus grande partie de la colonne venait de s'engager dans un grand vallon, quand soudain ils se montrèrent aux deux bouts de cette vallée, et tombant sur l'arrière-garde, interdisant à la tête de colonne de progresser vers les hauteurs, forcèrent nos troupes à combattre dans une position fort désavantageuses.  »
    • « Ce jour-là il y eut de petits engagements de cavalerie près de l'eau, mais les deux armées restèrent sur leurs positions : les Gaulois attendaient des forces plus nombreuses, qui n'avaient pas encore rejoint, et César voulait livrer bataille en deçà du vallon, devant son camp, s'il réussissait, en simulant la peur, à attirer l'ennemi sur son terrain ; au cas où il n'y parviendrait pas, il désirait bien connaître les chemins pour pouvoir traverser le vallon et passer la rivière avec moins de danger.  »
    • « Comme la route de Saverne à Phalsbourg montait tout droit ; comme elle était effondrée, pleine d’ornières et même de ravines, où l’on risquait de verser jusque dans la Schlittenbach ; comme il fallait des cinq et six chevaux de renfort pour grimper cette côte, les gens aimaient mieux faire un détour par le vallon de la Zorne ; et presque tous, en allant et venant, s’arrêtaient à l’auberge des Trois-Pigeons.  »
    Alphabet