Vaillance

Définition de « Vaillance »

vaillance (n. f.) : Courage, bravoure.
  • Héroïque vaillance.
  • Cette victoire est due à sa vaillance.
Il s'emploie surtout dans le style soutenu.

Citations

  • « Pour Mme d’Adembrode, ce piaffeur, sentant l’écurie et le cigare, valait tous les d’Adembrode du passé ; elle assimilait les ruineuses victoires du sportsman sur le turf aux batailles où se distinguaient les ancêtres, à la fin sublime de sire Rombaut le Martyr, à la vaillance de François d’Adembrode dont le portrait en pied figurait au-dessus de la cheminée dans la salle d’honneur du château, et même à l’héroïsme du bisaïeul Jean, ce La Rochejacquelin campinois, oublié de ses pairs, mais dont les campagnards du pays ne prononçaient le nom qu’en se découvrant.  »
  • « Ce qui me surprend par-dessus tout, c’est de savoir, aussi sûr qu’il fait jour à présent, que Durandart termina sa vie dans mes bras, et qu’après sa mort je lui arrachai le cœur de mes propres mains ; et, en vérité, il devait peser au moins deux livres, car, suivant les naturalistes, celui qui porte un grand cœur est doué de plus de vaillance que celui qui n’en a qu’un petit.  »
  • « Etablissons donc clairement les choses : lorsque, tout à l’heure, près de la grille de l’hôtel d’Arronces, vous m’avez chargé avec une folle vaillance car vous ne vous serviez pas de votre épée, et moi je cherchais à vous percer la poitrine vous m’avez glissé à l’oreille que c’était le roi lui-même que je venais d’insulter.  »
Alphabet