Vagissement

Définition de « Vagissement »

vagissement (n. m.) : Cri des enfants nouveau-nés.

Citations

  • « Ainsi, cet enfant car son cœur n’avait pas douté un instant que ce fût lui cet enfant qui lui avait été enlevé dans une nuit terrible, nuit d’angoisses et de déshonneur ; cet enfant qui avait disparu sans que son ravisseur laissât d’autre trace que l’empreinte de ses pas sur la neige ; cet enfant qu’elle avait détesté, maudit d’abord, tant qu’elle n’avait pas entendu son premier cri, recueilli son premier vagissement ; cet enfant qu’elle avait appelé, cherché, redemandé, que son frère avait poursuivi dans la personne de Gilbert jusque sur l’Océan ; cet enfant qu’elle avait regretté quinze ans, qu’elle avait désespéré de revoir jamais, auquel elle ne songeait plus que comme on songe à un mort bien-aimé, à une ombre chérie ; cet enfant, voilà que tout à coup, là où elle devait le moins s’attendre à le rencontrer, il se retrouve par miracle !  »
  • « Dieu m’est témoin, mon ami, que, si, nous eussions vécu, que si, au sortir de mes entrailles déchirées, j’eusse entendu son premier vagissement, senti son haleine, baisé ses lèvres ; Dieu m’est témoin que j’eusse porté avec orgueil la boule de ma maternité ; mais, toi mort demain, moi morte dans sept mois, car il faut toujours que je meure !  »
  • « Ils essayèrent de remuer et de se faire entendre de leurs compagnons de captivité, mais c’est tout juste s’ils sortirent de leurs bâillons un inutile vagissement, et les mouvements qu’ils tentèrent ne firent que resserrer les nœuds de leurs liens.  »
Alphabet