Vaciller

Définition de « Vaciller »

vaciller (v. intr.) : Chanceler, trembler, n'être pas bien ferme.
  • Il vacille sur ses jambes.
  • Il faut mettre cette pendule sur quelque chose qui soit ferme et qui ne puisse vaciller.
  • Une lumière, une lueur qui vacille.

Il signifie au figuré Être incertain, irrésolu; varier.

  • Vaciller dans ses réponses.

Citations

  • « Aux braises des gemmes succédaient les charbons éteints des obsidiennes, des pierres noires, renflant à peine sur l'or terni, sans un reflet, de leurs montures ; l'on entrait dans la semaine sainte ; partout le Pange lingua gloriosi et le Stabat gémissaient sous les voûtes ; et c'étaient les ténèbres, les lamentations et les psaumes dont le glas faisait vaciller la flamme des cierges de cire brune, et, après chaque halte, à la fin de chacun des psaumes, l'un des cierges expirait et sa fusée de fumée bleue s'évaporait encore dans le pourtour ajouré des arches, lorsque le choeur reprenait la série interrompue des plaintes.  »
  • « Chapitre 73 Légitime protestation Nous recevons à l’instant le billet suivant que la réelle notoriété de son expéditeur nous fait une obligation d’accueillir sans vaciller et les yeux, en quelque sorte, fermés : Mon cher Allais, Depuis que J’existe et c’est le cas ou jamais de le dire, cela ne nous rajeunit pas , Ma ligne de conduite est pétrie de dédain pour tout ce que, sur terre, on peut penser, écrire ou dire sur Moi.  »
  • « La salle à manger marine de Balbec, avec son linge damassé préparé comme des nappes d’autel pour recevoir le coucher du soleil, avait cherché à ébranler la solidité de l’hôtel de Guermantes, d’en forcer les portes et avait fait vaciller un instant les canapés autour de moi, comme elle avait fait un autre jour pour les tables d’un restaurant de Paris.  »
Alphabet