Unité

Définition de « Unité »

unité (n. f.) : T. didactique. Quantité élémentaire qui est à la base d'un calcul.
  • Plusieurs unités font un nombre.
  • Tout nombre est composé d'unités.
  • Les unités, les dizaines et les centaines.

Il désigne aussi une Grandeur finie, choisie arbitrairement pour servir de terme de comparaison aux autres grandeurs de même espèce.

  • Unité de volume, de poids.
  • Unité de mesure.
  • Le mètre a été adopté en France comme unité de longueur.

Il signifie, dans le langage courant, Caractère de ce qui est un, par opposition à Pluralité.

  • L'unité de Dieu.
  • Presque toutes les sectes chrétiennes reconnaissent en Dieu unité de substance et trinité de personnes.
  • L'unité de l'Église.
  • L'unité du moi.
  • Unité de sentiments.

Il désigne également le Caractère de ce qui offre un ensemble, une suite où tout se tient.

  • Ce roman manque d'unité.
  • Il n'y a pas d'unité dans ce tableau.

En parlant de Poèmes dramatiques,

  • Les trois unités, l'unité d'action, l'unité de lieu et l'unité de temps, Les règles qui veulent qu'il n'y ait qu'une action dans une pièce, que cette action se passe dans le même lieu et qu'elle ne dure pas plus de vingt-quatre heures.
  • En termes d'Anatomie,
    • Unité de composition, Principe d'après lequel les animaux et les végétaux les plus différents par leur forme, leur volume, leur couleur, etc.
    • , peuvent se ramener à un type commun.

    , en termes militaires, désigne un Groupe constitué de soldats commandes par un chef.

    • Ramenez votre unité à son cantonnement.
    • Chaque chef marchera à la tête de son unité.

    Citations

    • « Il surchauffe le verbe humain à le faire éclater, mais lorsque à bout d'efforts il veut définir l'infigurable, préciser les immiscibles personnes de la Trinité qui se pluralise et ne sort point de son unité, les mots défaillent sur ses lèvres et la langue se paralyse sous sa plume ; alors, tranquillement, sans s'étonner, il se refait enfant, redescend de ses sommets parmi nous et, pour tâcher de nous élucider ce qu'il comprit, il recourt aux comparaisons de la vie intime ; il en vient, afin d'expliquer cette triade unique, à citer plusieurs flambeaux allumés dans une même salle et dont les lueurs, bien que distinctes, se fondent en une seule, ne sont plus qu'une.  »
    • « Portons dans le corps de nos lois le même esprit que dans notre corps politique, et comme l’égalité, l’unité, l’indivisibilité ont présidé à la formation de la République, que l’unité et l’égalité président à l’établissement de notre Code civil ; que ce soit, en un mot, par le petit nombre des textes que nous arrivions à cette unité harmonique qui fait la force du corps social, qui en dirige tous les mouvements dans un accord merveilleux, à peu près comme les lois simples de la création président à la marche et à l’harmonie de l’univers.  »
    • « Cet homme était jeune, il avait un vieux père qu’il aimait, une fiancée qu’il adorait ; il allait l’épouser quand tout à coup un de ces caprices du sort qui feraient douter de la bonté de Dieu, si Dieu ne se révélait plus tard en montrant que tout est pour lui un moyen de conduire à son unité infinie, quand tout à coup un caprice du sort lui enleva sa liberté, sa maîtresse, l’avenir qu’il rêvait et qu’il croyait le sien pour le plonger au fond d’un cachot.  »
    Alphabet