Unir

Définition de « Unir »

unir (v. tr.) : Joindre deux ou plusieurs choses ensemble.
  • Unir deux tuyaux par leurs extrémités.
  • Unir deux pièces de métal avec une soudure.
  • Unir un mot à un autre, par un autre.
  • Unir deux mois par un trait d'union, pour n'en former qu'un seul.
  • Unir deux terres ensemble.
  • Ils ont uni leurs forces, leurs armées.
  • On avait uni ces deux charges, ces deux fiefs, ces deux bénéfices.

  • Provinces-Unies, Les provinces qui composaient la république de Hollande.
  • Etats-Unis, Les États qui forment la grande république de l'Amérique septentrionale.
  • se dit figurément en parlant des Personnes qui ont des liens entre elles.

    • C'est un intérêt commun, c'est l'amitié qui les unit.
    • Unir deux maisons, deux familles par un mariage.
    • Ils sont unis par les liens du mariage.
    • Ils se sont unis pour repousser l'ennemi commun, contre l'ennemi commun.
    • S'unir par le mariage.
    • S'unir étroitement l'un à l'autre.
    • Unissez-vous à lui.

    signifie aussi Rendre égal, ôter les inégalités, aplanir une surface raboteuse.

    • Il faut unir cette pierre, cette planche, ce chemin.

    Le participe passé
    s'emploie adjectivement et signifie Qui est lié par l'affection, qui vit en bonne intelligence.

    • C'est un ménage bien uni.
    • Ce sont des gens très unis.

    Il signifie aussi Qui est égal, sans aspérités.

    • Une surface unie.
    • Un chemin uni.

  • Toile unie, Toile où il n'y a point de nœuds, d'aspérités et qui est serrée également partout.
  • Fil uni, Fil qui est filé également.
  • signifie encore Qui est simple, qui n'a aucun ornement, qui est d'un seul ton.

    • Étoffe unie.
    • Velours uni.
    • Elle porte toujours du linge uni.
    • Il avait un vêtement tout uni.

  • Un style uni, un chant uni, Un style, un chant simple et sans ornements.
  • Une vie unie, une conduite unie, Une vie, une conduite égale, uniforme.
  • Un homme tout uni, Un homme simple et sans façon.
  • En termes de Manège,

    • Galop uni, Celui dans lequel la jambe de derrière suit exactement celle de devant qui entame.
    • Ce cheval est uni, Il galope régulièrement.
    • s'emploie aussi adverbialement et signifie Uniment, également.
      • Cela est filé bien uni.

      Citations

      • « Elle y trouva le prince, il l’attendait avec la dernière inquiétude : Mon fils, lui dit-elle, avant qu’il pût lui parler, le roi vient de me montrer des lettres du roi son frère ; il le conjure de vous envoyer dans sa cour, afin que vous connaissiez la princesse qui vous est destinée depuis votre enfance, et qu’elle vous connaisse aussi ; n’est-il pas juste que vous jugiez vous-même de son mérite, et que vous l’aimiez avant de vous unir ensemble pour jamais ?  »
      • « Cette ruelle gothique avait pour moi quelque chose de si réel, que si j’avais pu y lever et y posséder une femme, il m’eût été impossible de ne pas croire que c’était l’antique volupté qui allait nous unir, cette femme eût-elle été une simple raccrocheuse postée là tous les soirs, mais à laquelle auraient prêté leur mystère l’hiver, le dépaysement, l’obscurité et le moyen âge.  »
      • « Son sourire et son regard étaient doux, mais on comprenait que cet homme, bâti en hercule, devait être sujet à de terribles colères, si l’on remarquait ses épais sourcils d’un blond plus fauve et plus foncé que sa barbe et ses cheveux, et qui étaient tellement rapprochés, qu’il suffisait pour les unir d’un simple froncement.  »
      Alphabet