Ululement

Définition de « Ululement »

ululement (n. m.) : Cri des oiseaux de nuit.

Citations

  • « Qu’il suffise de dire que la chandelle finit par s’éteindre, que le mineur se leva de sa chaise, que son amie emplumée descendit se percher sur son épaule, et que si elle ne lança point un ululement de sympathie, c’est qu’elle en fut empêchée par un signe d’avertissement qu’Abe lui fit du doigt et aussi par l’instinct des convenances, fort développé en elle.  »
  • « Il grignotait une pomme et, de temps en temps, poussait un long ululement mélodieux, suivi d’un son grave destiné à reproduire le bruit d’une cloche, car Ben s’était transformé en bateau à vapeur.  »
  • « On s’entassait dans les couloirs et tous les yeux étaient fixés sur la porte derrière laquelle le ululement continuait de monter, de monter affreusement sinistre.  »
Alphabet