Talonner

Définition de « Talonner »

talonner (v. tr.) : Suivre quelqu'un de près, marcher sur ses talons.
  • Les ennemis se retiraient et on les talonnait de très près.

Il signifie figurément Importuner, presser vivement, jusqu'à l'importunité.

  • Je le talonnerai de si près que je l'obligerai à me payer.

Il se dit aussi, figurément, de Choses qui pressent, qui tourmentent.

  • Le malheur ne cessait de le talonner.
  • La faim le talonnait.
  • La frayeur le talonne.

s'emploie comme verbe intransitif, en termes de Marine, et signifie Toucher le fond de la mer avec le talon de la quille.

  • Le navire talonne.

Citations

  • « Un jour, donc, fatigué de talonner du pied le sentier abrupt du voyage terrestre, et de m’en aller, en chancelant comme un homme ivre, à travers les catacombes obscures de la vie, je soulevai avec lenteur mes yeux spleenétiques, cernés d’un grand cercle bleuâtre, vers la concavité du firmament, et j’osai pénétrer, moi, si jeune, les mystères du ciel !  »
  • « Presque aussitôt il se ressaisit et recommença à crier furieusement, à talonner le couvercle à grands coups, à se meurtrir les coudes et les épaules en s’efforçant de faire éclater les parois.  »
  • « Je devais la talonner en lui cinglant les côtes, sans cesse.  »
Alphabet