Talent

Définition de « Talent »

talent (n. m. - Terme d'Antiquité) : Poids qui était différent selon les divers pays où l'on s'en servait anciennement.
  • Talent attique.
  • Chez les Athéniens, le talent pesait environ vingt-sept kilos.

Il se disait aussi d'une Monnaie de compte équivalant au poids d'un talent en or ou d'un talent en argent.

  • Talent d'or, d'argent.
  • Il porta tant de talents au trésor public.
  • La parabole des talents.

  • Enfouir son talent se dit, par allusion à la parabole de l'Évangile, pour Ne pas faire valoir ses dons, ses avantages.
  • s'emploie dans le langage courant au figuré et signifie Capacité, habileté, aptitude naturelle ou acquise, supériorité dans un art, un métier, etc.

    • Dieu lui a donné de grands talents.
    • Un beau talent.
    • Un heureux talent.
    • C'est un homme qui ne manque pas de talent.
    • Il est sans talent, sans aucun talent.
    • Le talent de la parole.
    • Déployer de grands talents.
    • Il a des talents, mais il ne sait pas les faire valoir, en tirer parti.
    • S'illustrer par ses talents.
    • Cet artiste est dans toute la force de son talent.

    Fig.

    • et ironiquement,.
    • Il n'a pas le talent de plaire.
    • Il a le talent d'ennuyer tout le monde.
    • Homme de talent, Celui qui a du talent.
    • On dit de même :.
    • Peintre de talent, écrivain de talent, etc.

  • Talent d'amateur, Capacité, don appréciable chez un amateur mais qui n'atteint pas les qualités requises d'un professionnel.
  • Talents de société, Dons, connaissances, manières de se rendre agréable dans les réunions mondaines.
  • se dit, par extension, de la Personne qui possède un talent.

    • Il aimait à réunir tous les talents dans sa maison.
    • Le vrai talent est presque toujours modeste.
    • Encourager, récompenser les talents.

    Citations

    • « Enfin, si cette préférence des disciples produit une véritable émulation pour les genres d'enseignement d'un ordre supérieur confiés à des maîtres vraiment célèbres, on ne peut en attendre, dans les enseignements élémentaires dont il s'agit ici, que l'inconvénient de favoriser ceux qui auraient le talent de la parole, au préjudice de ceux qui auraient la philosophie et le talent de l'instruction ; et vous n'encourageriez dans les maîtres que le charlatanisme facile, propre à séduire les parents qui doivent décider du choix.  »
    • « Dans son volume, Paroles de Dieu, où il paraphrasait les écritures et s'efforçait de compliquer leur sens à peu près clair; dans son autre livre, l'Homme, dans sa brochure, le Jour du Seigneur, rédigée dans un style biblique, entrecoupé et obscur, il apparaissait ainsi qu'un apôtre vindicatif, orgueilleux, rongé de bile, et il se révélait également tel qu'un diacre atteint de l'épilepsie mystique, tel qu'un de Maistre qui aurait du talent, tel qu'un sectaire hargneux et féroce.  »
    • « Moi, lui disait-il, je vous aimerai absolument ; vous ne trouverez pas chez moi les triomphes de l’art, les jouissances que donne une foule émue par les merveilles du talent ; mon seul talent sera de vous aimer, mes seules jouissances seront les vôtres, l’admiration d’aucune femme ne me paraîtra mériter de récompense ; vous n’aurez pas à redouter d’odieuses rivalités ; vous êtes méconnue, et là où on vous accepte, moi je voudrais me faire accepter tous les jours.  »
    Alphabet