Taillader

Définition de « Taillader »

taillader (v. tr.) : Faire des taillades. Il se dit tant des Balafres qu'on fait sur la peau et dans les chairs que des coupures qu'on fait dans une étoffe.
  • On lui a tailladé le visage.

Citations

  • « Il y a pourtant une chose, chef, qui me semble déraisonnable et contre nature, quoique les missionnaires disent que c’est la vérité, et comme je suis de leur religion et de leur couleur, je suis tenu de les croire : ils disent que les Indiens peuvent tourmenter et torturer le corps de leur ennemi à la satisfaction de leur cœur, le scalper, le taillader, le déchirer, le brûler, et n’en laisser que des cendres qui seront emportées par les quatre vents du ciel, et que pourtant, quand la trompette de Dieu sonnera, ce corps redeviendra tout entier en chair et en os, tel qu’il était auparavant.  »
  • « Ce vieux fou-là, quand son sang était échauffé, ressemblait plutôt à un homme disposé à taillader des buffetins qu’à un découpeur de peau de chevreau.  »
  • « Il était rare alors de ne pas rencontrer un Yankee occupé à taillader des copeaux.  »
Alphabet