Tabouret

Définition de « Tabouret »

tabouret (n. m.) : Siège à quatre pieds, qui n'a ni bras ni dossier.
  • Tabouret de velours.
  • S'asseoir sur un tabouret.
  • Tabouret de pieds.
  • Tabouret de piano.

Sous l'ancien Régime,

  • Avoir le tabouret, Avoir droit de s'asseoir sur un tabouret ou sur un siège pliant, en présence du roi, de la reine.
  • Les duchesses avaient le tabouret.

se disait aussi du Siège sur lequel étaient exposés en place publique ceux qui avaient été condamnés à quelque peine infamante.

  • Tabouret électrique se dit, en termes de Physique, d'un Siège qui sert à isoler.

  • Citations

    • « Tu me feras tout ce que je t'ai fait ; je vais me mettre nu ; je monterai sur le tabouret, tu lieras la corde, je m'exciterai un moment, puis, dès que tu verras les choses prendre une sorte de consistance, tu retireras le tabouret, et je resterai pendu ; tu m'y laisseras jusqu'à ce que tu voies ou l'émission de ma sentence ou des symptômes de douleur ; dans ce second cas, tu me détacheras sur-le-champ ; dans l'autre, tu laisseras agir la nature, et tu ne me détacheras qu'après.  »
    • « Accroupi sur ses talons ou assis sur un tabouret, la ressemblance de l’homme manqué avec le singe accompli devenait encore plus frappante : car, alors, comme font ces caricatures du bipède humain, il pouvait, à l’aide de ses mains ou de ses pieds, ramasser à terre ou attirer à lui, et cela, presque sans mouvement de son torse, aussi mal moulé que le reste de son individu, les différents objets dont il avait besoin.  »
    • « Maintenant, toujours assise au bord du tabouret, elle disparaissait entre les chemises et les jupons ; elle avait devant elle les draps, les pantalons, les nappes, une débâcle de malpropreté ; et, là-dedans, au milieu de cette mare grandissante, elle gardait ses bras nus, son cou nu, avec ses mèches de petits cheveux blonds collés à ses tempes, plus rose et plus alanguie.  »
    Alphabet