Table

Définition de « Table »

table (n. f.) : Surface plane de bois, de pierre, de marbre, etc., posée sur un ou plusieurs pieds et qui sert à divers usages.
  • Table de chêne, de noyer, d'acajou.
  • Table de marqueterie.
  • Table à un pied, à trois, à quatre pieds.
  • Table ronde, carrée, ovale.
  • Table pliante.
  • Table à coulisses, à rallonges, à tirettes.
  • Table à tiroirs.
  • Tréteaux de table.
  • Les pieds d'une table.
  • Table de cuisine.
  • Table à manger.
  • Table à écrire.
  • Table à ouvrage.
  • Table à jeu.
  • Table d'opération.

  • Table de nuit, Petite table d'une forme particulière, qui se place à côté du lit.
  • Fig. et fam.,

    • Jouer cartes sur table, Agir franchement, ouvertement dans une affaire.
    • Fig.,
      • Table de marbre, Nom qu'on donnait autrefois à Certaines juridictions de première instance, qui connaissaient des affaires de la connétablie, de l'amirauté et des eaux et forêts.
      • Le grand Corneille était, dans sa jeunesse, avocat du roi à la Table de marbre de Rouen.

    • Les chevaliers de la Table ronde, Les douze chevaliers que les romans du cycle breton, dits.
    • Romans de la Table ronde, donnent comme compagnons au roi Artur et qu'on appelait ainsi parce qu'ils s'asseyaient, disait-on, autour d'une table ronde pour éviter toute préséance.
    • se dit particulièrement et absolument d'une Table à manger, et surtout d'une Table servie, couverte de mets.

      • Table de douze couverts.
      • Dresser, mettre la table.
      • Servir à table.
      • Faire les honneurs d'une table.
      • Il reste deux heures à table.
      • Le dos au feu et le ventre à table.
      • Il ne sait pas se tenir à table.

    • Propos de table, Propos variés et enjoués que l'on tient ordinairement en mangeant.
    • .

      • À table! se dit familièrement pour inviter à se mettre à table.
      • Se mettre à table, S'asseoir à une table pour manger.
      • Être à table, Être en train de manger.
      • Quitter la table, Interrompre son repas.
      • Se lever de table, sortir de table, Avoir fini de manger.
      • Fig. et fam.,
        • Être, tomber sous la table, Succomber à l'ivresse.
        • Table d'honneur, Celle où l'on place, dans un banquet, ceux des convives que l'on veut particulièrement honorer.
        • Le haut bout de la table, La partie de la table où sont les places d'honneur.
        • La grande table, La table des grandes personnes; par opposition à.
        • La petite table, La table des enfants.
        • Déjeuner, dîner, souper par petites tables se dit d'un Déjeuner, d'un dîner, d'un souper où les convives étant nombreux on les sert par tables séparées.
        • Tenir table ouverte, Recevoir à sa table beaucoup de personnes, même celles qui n'ont pas été invitées.
        • Admettre quelqu'un à sa table, Inviter à dîner quelqu'un d'inférieur à soi par la naissance ou par le rang.
        • Le roi l'admit à sa table.
        • Avoir la table et le logement chez quelqu'un, Y être nourri et logé.
        • On lui donne tant d'appointements, la table et le logement.

        On dit aussi.

        • Le vivre et le couvert.
        • Vivre à la même table, Manger habituellement ensemble.
        • Table d'hôte, Repas à prix fixe, servi à heure fixe dans un hôtel ou un restaurant, et pris en commun.
        • Manger à table d'hôte.

        En termes religieux,

        • La sainte table, Balustrade placée devant l'autel pour la communion des fidèles; et figurément la Communion.
        • S'approcher de la sainte table.
        • Se présenter à la sainte table.

        se dit, par extension, des Repas qu'on prend à table, relativement à la dépense qu'ils occasionnent, ou au nombre et à la délicatesse des mets.

        • Il a tant, il dépense tant pour sa table.
        • Sa table lui coûte beaucoup.
        • Il a retranché, réformé, diminué sa table.
        • Il a augmenté sa table.
        • Il a une bonne table.
        • Cela se sert aux meilleures tables, sur les meilleures tables.
        • Table délicate, frugale.
        • Aimer la table, Aimer la bonne chère.
        • On dit dans le même sens :.
        • Les plaisirs de la table.
        • Des excès de table.

        se dit encore de la Surface plane de certains objets.

        • La table de l'autel.
        • La table d'une enclume.

      • Table de billard, Châssis de madriers bien joints sur lesquels on applique le tapis.
      • En termes d'Anatomie,

        • Les tables du crâne, Les deux lames osseuses qui revêtent les os du crâne.
        • En termes de Musique, il se dit de la Partie supérieure des instruments sur laquelle les cordes sont tendues.
          • Table de guitare, table de piano.

          On dit aussi.

          • Table d'harmonie.

          En termes de Joaillerie, il se dit d'une Taille en surface plate.

          • Diamant en table.

          se dit également des Plaques ou pièces de plomb dont on forme le revêtement d'une terrasse ou d'un réservoir.

          • Plomb en table.
          • Table de plomb.

          Il se dit aussi d'une Lame ou plaque de cuivre, d'argent ou d'autre métal, de toute masse de pierre ou de marbre plate et unie, sur laquelle on peut écrire, graver, peindre, etc.

          • tables de la loi.
          • Les lois, la loi des Douze Tables.
          • Graver sur une table d'airain, sur une table de plomb.
          • Une table de rocher.
          • Ces tables de marbre sont destinées à recevoir des inscriptions.

        • Table rase ou.
        • Table d'attente, Lame, pierre, planche sur laquelle il n'y a encore rien de gravé.
        • Fig.,

          • Table rase se dit en parlant d'un Enfant, d'une personne qui, n'ayant pas encore de notions sur les matières dont il s'agit de l'instruire, peut aisément recevoir les impressions, les idées qu'on voudra lui donner.
          • Fig.,
            • Faire table rase se dit de Quelqu'un qui, regardant les opinions qu'il a comme incertaines, les rejette provisoirement jusqu'à un nouvel examen.
            • Il se dit aussi, d'une manière plus générale, d'une Abolition totale de ce qui est pour permettre un complet renouvellement.
            • L'esprit révolutionnaire fait table rase du passé.

            signifie aussi Index permettant de trouver facilement les matières ou les mots qui sont dans un livre.

            • Il n'y a point de table à ce livre.
            • Cette table est bien faite.
            • Cette table est incomplète, fautive.
            • Table alphabétique.
            • Table des matières.
            • Table analytique.
            • Table méthodique.
            • Table des noms propres.
            • Table des chapitres.

            Il se dit encore d'un Tableau sur lequel des matières didactiques, historiques, etc., sont présentées méthodiquement et en raccourci, afin qu'on puisse les voir facilement et d'un coup d'œil.

            • Table généalogique.
            • Table chronologique.
            • Tables météorologiques, Tables où l'on inscrit, jour par jour, les changements qui ont lieu dans l'atmosphère.
            • Tables numériques, Tableaux de nombres correspondant à différentes questions relatives à l'arithmétique, à l'astronomie, à la physique, etc.
            • On dit de même :.
            • Tables astronomiques.
            • Table de Pythagore, Table qui contient tous les produits de la multiplication des nombres simples, les uns par les autres, depuis un jusqu'à neuf.
            • On la nomme plutôt aujourd'hui.
            • Table de multiplication.

            On dit de même :.

            • Tables de logarithmes.
            • Tables des sinus.
            • Table d'intérêts composés, Tableau indiquant les intérêts composés et les annuités.
            • Table de réduction, Table indiquant le rapport que différents poids, différentes mesures, différentes monnaies, etc.
            • , ont les unes avec les autres.
            • Table de réduction des poids étrangers en poids de France.

          • Tables de mortalité, Tableau de la moyenne des décès selon l'âge, ou dans des circonstances déterminées.
          • En termes militaires,

            • Table de tir, Série de tableaux donnant les indications nécessaires pour le tir d'un canon.
            • .
              • Table d'orientation, Table, le plus souvent de pierre, placée sur une attitude et indiquant par des flèches les diverses localités avec leur direction.

              • Citations

                • « Autant que la singularité hardie et toujours belle de ses attitudes, comme quand, les deux coudes posés sur la table, elle élevait son verre au-dessus de ses deux avant-bras, la sécheresse d’un regard vite épuisé, la dureté foncière, familiale, qu’on sentait, mal recouverte sous ses inflexions personnelles, au fond de sa voix, et qui avait choqué ma grand’mère, une sorte de cran d’arrêt atavique auquel elle revenait dès que dans un coup d’œil ou une intonation elle avait achevé de donner sa pensée propre ; tout cela ramenait la pensée de celui qui la regardait vers la lignée qui lui avait légué cette insuffisance de sympathie humaine, des lacunes de sensibilité, un manque d’ampleur dans l’étoffe qui à tout moment faisait faute.  »
                • « Un homme les reçut : il avait au front le stigmate des esclaves, un collier de fer au cou, deux cercles de fer aux jambes ; c’était le berger d’une riche villa ; il menait paître des milliers des brebis appartenant à un maître dur et avare, et il n’avait pas une peau de mouton à jeter sur ses épaules ; il avait placé sur une table un pain, près de ce pain un de ces vases de grès, à la matière commune, mais à la forme charmante ; puis il avait étendu dans un coin de la chambre un lit de fougères et de roseaux ; et en faisant cela sans doute cet homme avait fait plus aux yeux du Seigneur que n’aurait pu faire le riche avec la plus splendide hospitalité.  »
                • « Je prenais tous mes repas dans la salle d’étude, avec mes élèves, à l’heure qui convenait à leur caprice : quelquefois ils sonnaient pour le dîner avant qu’il fût à moitié cuit ; d’autres fois, ils le laissaient sur la table pendant plus d’une heure, puis ils se mettaient en colère parce que les pommes de terre étaient froides, et le jus couvert d’une couche de graisse refroidie ; quelquefois ils voulaient que le thé fût servi à quatre heures ; souvent ils grondaient les domestiques parce qu’il n’était pas servi à cinq heures précises.  »
                Alphabet