Tabellion

Définition de « Tabellion »

tabellion (n. m.) : Officier publie qui, dans les juridictions subalternes et seigneuriales, faisait les fonctions de notaire. Il ne se dit plus aujourd'hui que par plaisanterie.

Citations

  • « Elle avait revécu les heures atroces de Saint-Brieuc, pendant lesquelles elle avait supplié le tabellion au cœur de métal, puis celles où elle avait entendu, effondrée sur un banc des pas perdus du Tribunal correctionnel, l’écho de la sentence qui condamnait Ervoan à deux mois de prison ; puis, enfin, les moments cruels où, accompagnant le malheureux libéré jusqu’au bateau qui allait l’emporter au loin, elle lui avait mis aux mains les derniers cinq cents francs retirés de la Caisse d’Epargne.  »
  • « Parvenu en haut de l’escalier le long duquel l’avait suivi un domestique à face blême, avec une petite queue de cheveux noués d’un catogan derrière la tête, comme un sacristain de Goya ou un tabellion du répertoire, Swann passa devant un bureau où des valets, assis comme des notaires devant de grands registres, se levèrent et inscrivirent son nom.  »
  • « Pour moi, dit le tabellion, petit vieillard en perruque blanche, dont l’œil était plein de malice et de vivacité, je ne reproche pas au pasteur la place honorable qu’il a donnée dans son église aux tibias de saint Maurice : saint Maurice, sans aucun doute, avait des tibias de son vivant.  »
Alphabet