Tabatière

Définition de « Tabatière »

tabatière (n. f.) : Petite botte où l'on met du tabac à priser.
  • Tabatière d'or, d'argent, d'écaille, de buis.
  • Fenêtre à tabatière, Fenêtre percée sur un toit et dont le châssis d'une seule pièce s'ouvre comme le couvercle d'une tabatière.
  • Elliptiquement,.
  • Une tabatière.

Citations

  • « A peine arrivé, il sortait de la poche de son gilet un vieil oignon de cuivre et le suspendait au mur avec toute sa formidable chaîne ; il s’asseyait, ses deux bâtons entre les jambes, tirait de sa poche sa calotte, sa tabatière et un grand mouchoir à carreaux rouges et noirs ; il reniflait une grosse prise de tabac, s’essuyait, puis ouvrait le tiroir de la table et en extrayait un bouquin qui appartenait à la bibliothèque : Dictionnaire historique des musiciens, artistes et amateurs, morts et vivants, imprimé à Venise en 1758.  »
  • « Il me tendit alors sa sacro-sainte tabatière comme un gage solennel de sa bienveillance et quand mon esprit se reporte à ce temps-là, il y a peu de circonstances où j'aie vu plus clairement briller cet éclair malicieux en ses grands yeux à l'expression hautaine, alors qu'il avait un pouce dans l'entournure de son gilet et qu'il m'offrait la petite boîte brillante sur le creux de sa main blanche comme la neige.  »
  • « Quant à la grande tabatière d'argent que le roi avait envoyée à Joe de sa propre main, pour récompenser sa conduite dans les émeutes, quel est l'hôte qui descendit une seule fois au Maypole sans y mettre le doigt et le pouce, et en retirer une grande prise, quand même il n'aurait jamais respiré auparavant un atome de tabac, et qu'il aurait dû se donner des convulsions à force d'éternuer ?  »
Alphabet