Tâche

Définition de « Tâche »

tâche (n. f.) : Ouvrage, travail qu'on donne à faire à une ou à plusieurs personnes, à certaines conditions, dans un certain espace de temps.
  • Donner une tâche à des écoliers, à des ouvriers.
  • Donner à tâche.
  • Achever sa tâche.
  • Avez-vous fait votre tâche? S'imposer une tâche.
  • Se prescrire une tâche.
  • Remplir sa tâche.
  • Travailler à la tâche, être à la tâche se dit des Ouvriers qui sont payés selon le travail qu'ils ont fait et non suivant le nombre d'heures ou de journées qu'ils y auront employées.
  • Entreprendre une besogne à la tâche, la prendre à la tâche.
  • Donner un ouvrage à la tâche.
  • Un travail exécuté à la tâche.

Fig.,

  • Prendre à tâche de faire une chose, S'attacher à faire une chose, ne perdre aucune occasion de la faire.
  • Il semble qu'il ait pris à tâche de me ruiner, de me perdre.
  • Avez-vous pris à tâche de me contredire sur tout? C'est une affaire qu'il a pris à tâche de faire réussir.

Citations

  • « Et pourtant Tom n’était pas le plus ingouvernable de mes élèves : quelquefois, à mon grand contentement, il avait le bon sens de voir que le plus sage parti était de terminer sa tâche, pour sortir et s’amuser jusqu’à ce que moi et sa sœur allassions le rejoindre, ce qui souvent n’avait pas lieu, car Mary-Anne ne suivait guère son exemple sous ce rapport ; il paraît que l’amusement qu’elle préférait à tous les autres était de se rouler sur le parquet.  »
  • « Je compris qu’à certain type idéal résumé en certaines lignes, en certaines arabesques qui se retrouvaient sans cesse dans son œuvre, à un certain canon, il avait attribué en fait un caractère presque divin, puisque tout son temps, tout l’effort de pensée dont il était capable, en un mot toute sa vie, il l’avait consacrée à la tâche de distinguer mieux ces lignes, de les reproduire plus fidèlement.  »
  • « Je ne m’y puis résoudre ; un reste de pitié Violente mon cœur à des traits d’amitié ; En vain je lui résiste et tâche à me défendre D’un secret mouvement que je ne puis comprendre : Son âge, sa beauté, sa grâce, son maintien, Forcent mes sentiments à lui vouloir du bien ; Et l’air de son visage a quelque mignardise Qui ne tire pas mal à celle de Dorise.  »
Alphabet