Saie

Définition de « Saie »

saie (n. f.) : Vêtement court que les Perses, les Romains et les Gaulois portaient à la guerre.

Citations

  • « Un mois environ se passa de la sorte : Tétrik était resté à Mayence afin de tâcher de vaincre la répugnance de Victoria à faire acclamer son petit-fils comme héritier du pouvoir de son père ; mais Victoria répondait au gouverneur d’Aquitaine : Ritha-Gaür, qui s’est fait une saie de la barbe des rois qu’il a rasés, a renversé, il y a dix siècles, la royauté en Gaule, les peuples étant las d’être transmis, eux et leur descendance, par droit d’héritage, à des rois rarement bons, presque toujours mauvais.  »
  • « Quittant la chambre où vous reposiez, je suis allé m’armer, endosser ma cuirasse par-dessus ma saie, prendre mon casque et mon épée ; puis je suis sorti de notre maison.  »
  • « Vortigern, sans répondre, ôta sa saie, restant vêtu d’un justaucorps d’épaisse toile blanche comme ses larges braies.  »
Alphabet