Saccager

Définition de « Saccager »

saccager (v. tr.) : Mettre à sac, mettre au pillage, dévaster.
  • Saccager une ville, un château, une maison, une province.
  • L'armée a tout saccagé.

Fam. et par exagération,

  • On a tout saccagé chez lui, On y a tout bouleversé.

  • Citations

    • « Il est bien évident que la férocité monstrueuse et instinctive qui conditionne un tel caractère, était exaspérée par l’insuccès, la mauvaise fortune et la situation désespérée où se voyait Brown, mais il y a plus remarquable encore : pendant qu’il négociait des alliances mensongères, réglait déjà dans son esprit le sort du blanc et intriguait d’un ton hautain et négligent avec Kassim, on sentait que ce qu’il désirait réellement et presque malgré lui, c’était de saccager cette ville de la jungle qui l’avait défié, de la voir semée de cadavres et livrée aux flammes.  »
    • « Quelques-uns lui reprochent d’avoir attiré dans Paris des quantités de gueux, chargés de piller et de saccager la ville ; c’est difficile à croire, parce que les gueux arrivent tout seuls, après un hiver aussi terrible ; qu’ils cherchent leur nourriture ; et qu’on n’a pas besoin de faire signe aux sauterelles de tomber sur les moissons.  »
    • « Le château était dans un tumulte général : dans un coin les hommes de guerre s’occupaient à saccager et à détruire les provisions ; dans un autre, ils tuaient hommes, chevaux, bœufs et moutons ; et cette besogne ne se faisait pas sans être accompagnée de cris convenables.  »
    Alphabet