Sac

Définition de « Sac »

sac (n. m.) : Pillage d'une ville.
  • Le sac de Rome.
  • Il se commit de grandes cruautés au sac de cette ville.
  • Mettre à sac une ville prise d'assaut.

Citations

  • « Le roi ne s’était point trompé ; le dernier appel guerrier venait d’expirer à peine, lorsque la porte du château s’ouvrit, et que Phinard parut, non point, comme on s’y attendait, monté sur son cheval de guerre et portant sa lance de bataille, mais à pied, le corps vêtu d’un sac, les cheveux couverts de cendres, pieds nus et la corde au cou ; derrière lui marchaient, montés sur deux magnifiques chevaux, la princesse de Dijon, portant son manteau et sa couronne, et le digne évêque de Noyon revêtu de ses habits épiscopaux ; puis enfin, derrière la princesse et l’évêque, toute la garnison couverte de ses armes défensives, mais sans casque et sans épée.  »
  • « Il y avait aussi le bon Bolsover, qu’avaient accompagné plusieurs membres de son cercle de famille de Hammersmith ; et Tom Linden avec sa femme ; et Smith, le bouledogue du Nord ; et le Dr Atkinson ; et Marvin, le journaliste psychiste ; et les deux Ogilvy ; et la petite Mlle Delicia, avec son sac et ses prospectus ; et le Dr Ross Scotton, tout à fait guéri ; et le Dr Felkin, qui l’avait si bien soigné qu’à présent la nurse Ursule pouvait vaquer à tout.  »
  • « La révolte commence à gronder, en effet, dans les rangs de ces hommes que l’on mène comme des chiens depuis trois heures, qui, exaspérés maintenant, deviennent insensibles à la fatigue, ne sentent plus le poids du sac, et qui, tout en tordant leurs doigts crispés sur la crosse de leurs fusils, lancent aux chaouchs qui marchent à côté d’eux, l’œil morne, des regards effrayants.  »
Alphabet