Sabotier

Définition de « Sabotier »

sabotier, ière (n.) : Celui, celle qui fabrique, qui vend des sabots.
Il se dit aussi de Ceux qui portent des sabots.
  • Une danse de sabotiers.

Citations

  • « Mais, avant même qu’il fût instruit de toutes ses secrètes perfections, que le bon bailli, comme un autre roi Candaule, était tout prêt à révéler au moderne Gygès, la beauté de la baillive avait produit sur notre sabotier une si profonde impression, qu’il en était resté, nous l’avons vu, rêveur pendant toute la route, et que, depuis qu’il était à table, rêvant toujours à cette même beauté, il ne faisait qu’écouter, en mangeant bien entendu, mais sans répondre, les phrases que maître Magloire, enchanté d’avoir un auditeur si bénin, enfilait les unes aux autres comme des chapelets de perles.  »
  • « Le livre assez mal écrit, mais vivant, que Duchemin des Scépeaux a consacré à la Chouannerie du Maine, inspirera peut-être un jour le génie de quelque grand poète ; mais la Chouannerie du Cotentin, la soeur de la Chouannerie du Maine, a pour tout Xénophon un sabotier, dont les mémoires, publiés en 1815 et recherchés du curieux et de l’antiquaire, ne se trouvent déjà plus.  »
  • « Ceux-là venaient les derniers ; ils avaient eu cinq lieues à faire de plus que nous ; c’étaient tous des bûcherons, des charbonniers, des schlitteurs, des flotteurs, des gaillards trapus, qui s’étaient déjà choisi pour chef le sabotier Claude Hullin, le même qui s’est si terriblement défendu en 1814 contre les alliés.  »
Alphabet