Sabler

Définition de « Sabler »

sabler (v. tr.) : Couvrir de sable.
  • Sabler les allées d'un jardin.
  • Sabler un manège.

Il signifie, figurément et familièrement, Boire tout d'un trait, fort vite.

  • Sabler un verre de vin.
  • Sabler le champagne.

Le participe passé
s'emploie adjectivement.

  • Galette sablée, Gâteau sec dont la pâte est friable et se réduit en poudre.
  • Substantivement,.
  • Un sablé.

Citations

  • « Alors, réconforté par deux bouteilles d’un petit vin d’Anjou qu’il aimait fort et qu’il venait de sabler avec une sensualité qui se trahissait par des clignements d’yeux et des clappements de langue réitérés, il se remit à la recherche de La Mole, accompagnant cette nouvelle exploration à travers la foule de coups de pied et de coups de poing proportionnés à l’accroissement d’amitié que lui avait inspiré le bien-être qui suit toujours un bon repas.  »
  • « Notre ami ne manifesta aucun désespoir, n’éleva aucune réclamation, mais je puis vous assurer que le jour de Noël, quand, à l’appel du soir, le caporal de chambrée nomma Lapouille, personne ne répondit, par cette excellente raison que Lapouille se trouvait à Paris, en train de sabler le vin chaud avec quelques-uns de ses amis.  »
  • « Quelle patience m’est nécessaire pour toujours entendre des plaintes quand je me tue à lui sarcler ses heures, à lui embaumer son air, à lui sabler, à lui fleurir les chemins qu’il a semés de pierres.  »
Alphabet