Racornir

Définition de « Racornir »

racornir (v. tr.) : Donner à quelque chose la consistance de la corne.
  • Le toucher du violon, du violoncelle racornit l'extrémité des doigts.

Il signifie aussi Dessécher, rendre dur et coriace.

  • Le feu a racorni ce cuir, ce parchemin.
  • Le feu a tout racorni cette viande.
  • La viande se racornit à force de cuire.
  • Des fruits qui se sont tout racornis.

Le participe passé
signifie, familièrement, Qui semble rapetissé, qui ne peut plus se développer et s'étendre.

  • Cet homme a un rhumatisme qui le tient tout racorni, qui lui donne un air racorni.

Il s'emploie aussi, figurément et familièrement, pour désigner Quelqu'un dont l'intelligence est diminuée, rétrécie.

  • Il a l'esprit racorni.

Substantivement,.

  • Un racorni.

Citations

  • « Sous les torridités de la canicule, à moins de dispositions spéciales, les gluaux seraient donc exposés à se dessécher, à se racornir en filaments inertes et rigides.  »
Alphabet