Rachat

Définition de « Rachat »

rachat (n. m.) : Action de racheter.
  • Vendre avec faculté de rachat, à condition de rachat.
  • Le rachat des chemins de fer par l'État.
  • Le rachat d'une rente, d'une pension, Le paiement d'une certaine somme pour l'amortissement, pour l'extinction d'une rente, d'une pension.
  • On dit de même.
  • Le rachat d'une servitude.

signifie aussi Délivrance, rédemption.

  • Le rachat des captifs.
  • Notre-Seigneur a donné son sang pour le rachat du genre humain.

Citations

  • « Oui, mes enfants, très-riche ; car Dagobert, succédant à Clotaire II, son père, garda Eloi pour orfèvre ; mais le bon Eloi, se souvenant de sa dure condition d’artisan, et du sort cruel des esclaves qui avaient souvent été ses compagnons de travail, dépensait, lorsqu’il fut riche, tout son gain au rachat des esclaves ; il en délivrait quelquefois vingt, trente, cinquante en un jour ; souvent même il allait à Rouen acheter des cargaisons entières de captifs des deux sexes, qu’on amenait de tous pays en cette cité fameuse par son marché de chair humaine.  »
  • « Saïd, mon cher enfant, dit la dame ou plutôt l’enchanteresse, je déplore beaucoup les tristes accidents qui t’ont conduit à Bagdad, et cependant c’était la seule ville marquée par le sort pour le rachat de ta destinée, s’il arrivait que tu quittasses ta ville natale avant tes vingt ans accomplis.  »
  • « Chaque année, Loysik, peu de temps avant cette fête anniversaire, partait sa pochette bien garnie d’argent ; cette somme, fruit des épargnes de la communauté, ainsi que des dons volontaires des habitants de la colonie, était destinée au rachat de bon nombre d’esclaves.  »
Alphabet