Raccommodement

Définition de « Raccommodement »

raccommodement (n. m.) : Réconciliation après une brouille.
  • Un ami commun a travaillé à leur raccommodement.

Citations

  • « Je le voulais, en mon particulier, moins que personne ; mais ; comme je voulais aussi peu le raccommodement avec Monsieur le Prince, pour les raisons que vous avez vues ci-dessus, je ne laissais pas d’y contribuer, malgré moi, par une conduite qui, quoique judicieuse dans le moment parce qu’elle était nécessaire, était inexcusable dans son principe, qui était d’avoir fait une de ces fautes capitales après lesquelles l’on ne peut plus rien faire qui soit sage.  »
  • « Cette rue était alors un long bourbier, bordé de planches et de marais où les maisons se trouvaient seulement vers la rue de Vaugirard, et le passage était si peu fréquenté, qu’au moment où Paris dîne, deux amants pouvaient s’y quereller et s’y donner les arrhes d’un raccommodement sans crainte d’y être vus.  »
  • « Soyez dure, froide et sévère avec lui demain, il finira par se soumettre après la querelle que je vais lui faire et surtout après le raccommodement, car je n’ai pas épuisé les ressources de notre arsenal, et, après tout, le Plaisir a toujours raison du Désir.  »
Alphabet