Raccommodage

Définition de « Raccommodage »

raccommodage (n. m.) : Action de raccommoder ou Résultat de cette action.
  • Le raccommodage d'un vêtement, d'une paire da bas d'une paire de chaussures.
  • Payer tant pour le raccommodage.
  • Ce n'est là qu'un mauvais raccommodage.

Citations

  • « Au lieu de ces tas de gibier empaillé destinés à ne pas cuire, au lieu de ces poissons fantastiques qui justifient le mot du saltimbanque : J’ai vu une belle carpe, je compte l’acheter dans huit jours ; au lieu de ces primeurs, qu’il faudrait appeler postmeurs, exposées en de fallacieux étalages pour le plaisir des caporaux et de leurs payses, l’honnête Flicoteaux exposait des saladiers ornés de maint raccommodage, où des tas de pruneaux cuits réjouissaient le regard du consommateur, sûr que ce mot, trop prodigué sur d’autres affiches, dessert, n’était pas une charte.  »
  • « Nous pouvons considérer un second enlèvement comme indice de nouvelles tentatives de la part du traître, plutôt que comme résultat de nouvelles propositions de la part d’un second individu ; nous pouvons regarder cette deuxième fuite plutôt comme le raccommodage du vieil amour que comme le commencement d’un nouveau.  »
  • « La concierge raconta qu’elle allait à deux pas, rue de la Charbonnière, pour trouver au lit un employé, dont son mari ne pouvait pas tirer le raccommodage d’une redingote.  »
Alphabet