Raboteux

Définition de « Raboteux »

raboteux, euse (adj.) : Il se dit proprement du Bois et signifie Qui est noueux, inégal.
  • Le cornouiller est raboteux.
  • Des planches raboteuses.

Il se dit aussi de Toute surface inégale, et principalement des chemins, du sol où l'on marche.

  • C'est un terrain inégal, pierreux et raboteux.
  • Une allée raboteuse.

Il se dit figurément du Style, des ouvrages en vers ou en prose et signifie Qui est rude, heurté, mal poli.

  • Style raboteux.
  • Vers raboteux.

Citations

  • « Quant à l’observation que plusieurs amateurs d’oreille délicate lui ont soumise touchant la rudesse sauvage de ses noms norvégiens, il la trouve tout à fait fondée ; aussi se propose-t-il, dès qu’il sera nommé membre de la société royale de Stockholm ou de l’académie de Berghen, d’inviter messieurs les norvégiens à changer de langue, attendu que le vilain jargon dont ils ont la bizarrerie de se servir, blesse le tympan de nos parisiennes, et que leurs noms biscornus, aussi raboteux que leurs rochers, produisent sur la langue sensible qui les prononce l’effet que ferait sans doute leur huile d’ours et leur pain d’écorce sur les houppes nerveuses et sensitives de notre palais.  »
  • « On pénétrait dans le premier entonnoir de cette caverne par une pente douce, au-dessus de laquelle des roches entassées formaient une arcade basse ; l’intérieur mal uni quant au sol, dangereux par les inégalités rocailleuses de la voûte, se subdivisait en plusieurs compartiments, qui se commandaient l’un l’autre et se dominaient moyennant quelques degrés raboteux, rompus, soudés de droite et de gauche dans d’énormes piliers naturels.  »
  • « Comme la dame souffrait évidemment par suite de la peine qu’elle avait à se donner pour empêcher son palefroi de faire des faux pas dans ces sentiers raides et raboteux, le chevalier de la Tombe ralentit sa course, regarda d’un œil inquiet autour de lui, et parut se dire à lui-même, quoique probablement avec l’intention que sa compagne l’entendit : Il n’est pas besoin de tant se hâter.  »
Alphabet