Rabâcher

Définition de « Rabâcher »

rabâcher (v. intr.) : Revenir souvent et inutilement sur ce qu'on a dit.
  • Cet homme ne fait que rabâcher.

Il est familier.
Il s'emploie aussi transitivement.

  • Il rabâche toujours les mêmes choses.

Citations

  • « Te dire ce que l’on mangea, j’en serais bien embarrassé ; c’était, je crois, une soupe aux haricots et puis un gigot à l’ail avec de la salade ; mais ce que je puis t’affirmer, c’est qu’à notre retour au bivouac, vers dix heures, j’aurais donné mes galons pour être toujours assis à côté de Mlle Marie ; et que cette nuit-là, n’ayant pas dépaqueté ma tente, et m’étant couché près de Rellin, je l’empêchai de fermer l’œil à force de lui rabâcher mon admiration et mon enthousiasme.  »
  • « Mais comme il n’était point assez fort physiologiste pour deviner les idées d’une femme à une lieue et demie de distance, il se contenta de pleurer beaucoup et de se rabâcher à lui-même une foule de chansons villageoises lugubres sur les airs les plus mélancoliques.  »
  • « Il y eut quelqu’un qui passa la nuit dans mon lit à rabâcher sans cesse les mêmes choses, à bâtons rompus, dans un rêve fiévreux, battu par une mer agitée qui ne voulait pas se calmer.  »
Alphabet