Quatre-temps

Définition de « Quatre-temps »

quatre-temps (n. m. pl.) : Les trois jours où l'Église ordonne de jeûner et de faire abstinence en chacune des quatre saisons de l'année et où les évêques ont coutume de faire les ordinations.
  • Jeûner les Quatre-Temps.
  • Les Quatre-Temps de carême.

Citations

  • « A cette époque les jeunes magistrats n’observaient pas comme aujourd’hui les jeûnes, les quatre-temps et les veilles de fêtes, ainsi Granville ne remarqua point d’abord la périodicité de ces repas maigres que sa femme eut d’ailleurs le soin perfide de rendre très-délicats au moyen de sarcelles, de poules d’eau, de pâtés au poisson dont les chairs amphibies ou l’assaisonnement trompaient le goût.  »
  • « Et tenez, ajouta-t-il d’un accent tout à fait paternel, si vous me disiez quelquefois : Frère Bruno, je boirais bien un flacon de vin de Gascogne, pourvu que ce ne fut ni quatre-temps ni vigiles, je ne me fâcherais pas contre vous.  »
  • « Il est charmant de se reposer l’œil sur les quatre-temps rouges et les campanules ouvrant leur âme bleue.  »
Alphabet