Quatre

Définition de « Quatre »

quatre (adj. numéral cardinal des deux genres) : . Deux fois deux.
  • Deux et deux font quatre.
  • Quatre hommes.
  • Quatre cents chevaux.
  • Ils marchaient quatre de front.
  • Ils défilaient quatre par quatre.
  • Les quatre vents.
  • Les quatre points cardinaux.
  • Les quatre saisons.

  • Les quatre épices, Le poivre, la girofle, la cannelle et la muscade.
  • .
    .
    En termes d'Arithmétique,

    • Les quatre règles, L'addition, la soustraction, la multiplication et la division.
    • En quatre, De manière qu'il y ait quatre parties.
    • Une feuille de papier pliée en quatre.

  • Atteler à quatre, conduire à quatre, À quatre chevaux.
  • Fam.,

    • Cela est clair comme deux et deux font quatre, C'est une chose évidente.
    • Fig. et fam.,
      • Se mettre en quatre, S'employer de tout son pouvoir pour rendre service.
      • C'est un homme qui se met en quatre pour ses amis.

      Fig. et fam.,

      • Faire feu des quatre pieds, Se donner beaucoup de peine pour une affaire.
      • Fig. et fam.,
        • Faire le diable à quatre, Faire beaucoup de bruit, causer beaucoup de désordre, s'emporter à l'excès.
        • Fig. et fam.,
          • N'y pas aller par quatre chemins, Aller droit au but.
          • Il faut le tenir à quatre se dit en parlant d'un Fou, d'un furieux qui ne peut être retenu que par les efforts réunis de plusieurs personnes.
          • Il se dit figurément d'un Homme qui se débat, qui fait grande résistance.

          Fig. et fam.,

          • Se tenir à quatre, Faire un grand effort sur soi-même pour ne pas éclater, pour ne pas se mettre en colère.
          • Je me suis tenu à quatre pour ne pas lui dire des vérités fort dures.

          Fig. et fam.,

          • Être tiré à quatre épingles, Avoir une mise extrêmement soignée et correcte.
          • Fig. et fam.,
            .
            Fam.
            • Marcher à quatre pattes, Marcher sur les mains et les pieds ou sur les mains et les genoux.
            • Fam.,
              • Entre quatre yeux, Tête à tête.
              • (On prononce ordinairement, par plaisanterie :.
              • Entre quatre-z-yeux.
              • Je lui dirai cela entre quatre yeux.

              Fig. et fam.,

              • Monter, descendre un escalier quatre à quatre, Le monter, le descendre très rapidement, par plusieurs marches à la fois.
              • Fig. et fam.,
                • Comme quatre, Beaucoup, excessivement.
                • Il crie, il fait du bruit comme quatre.
                • Il mange, il boit comme quatre.
                • Il a de l'esprit comme quatre.

                sert aussi à désigner un Nombre indéterminé, mais très petit.

                • Il demeure à quatre pas d'ici.
                • J'ai à lui dire quatre mots.
                • J'écris ces quatre lignes et je suis à vous.
                • Pour quatre jours qu'on a à vivre, faut-il se tourmenter?

                s'emploie encore comme adjectif numéral ordinal pour Quatrième.

                • Page quatre.
                • Chapitre quatre.
                • Henri quatre.

                On écrit ordinairement.

                • Henri IV.

                s'emploie aussi comme nom masculin.

                • Quatre multiplié par huit fait trente-deux.
                • Le quatre du mois, Le quatrième jour du mois.
                • Sa lettre est datée du quatre.

                On dit de même :.

                • Le quatre de telle rue, La maison de cette rue qui porte le numéro quatre.
                • se dit aussi comme nom masculin du Chiffre qui sert à représenter le nombre quatre.
                  • Le chiffre quatre (4).
                  • Un quatre en chiffre.
                  • Écrire un quatre.
                  • Quarante-quatre s'écrit par deux quatre.

                  Il désigne encore, aux jeux de Cartes, la Carte qui est marquée de quatre cœurs, de quatre trèfles, etc. :

                  • Un quatre de cœur, le quatre de trèfle; et, au jeu de Dés, la Face du dé qui est marquée de quatre points :.
                  • Il lui fallait un quatre, il l'a amené.

                  Citations

                  • « En sus des scènes immondes chères au Malin, des nuits successivement consacrées aux accouplements licites et indus des nuits ensanglantées par les bestialités du rut, il retrouvait la parodie des processions, les insultes et les menaces permanentes à Dieu, le dévouement à son Rival, alors qu'on célébrait, en maudissant le pain et le vin, la messe noire, sur le dos d'une femme, à quatre pattes, dont la croupe nue et constamment souillée servait d'autel et que les assistants communiaient, par dérision, avec une hostie noire dans la pâte de laquelle une image de bouc était empreinte.  »
                  • « Si intimidants que fussent toujours pour moi les repas, dans ce vaste restaurant, habituellement comble, du Grand-Hôtel, ils le devenaient davantage encore quand arrivait pour quelques jours le propriétaire non seulement de ce palace mais de sept ou huit autres, situés aux quatre coins de la France, et dans chacun desquels, faisant entre eux la navette, il venait passer, de temps en temps, une semaine.  »
                  • « Et tous les quatre qui trouvaient que le phénomène international du Palace, implanté à Balbec, y avait fait fleurir le luxe plus que la bonne cuisine, s’engouffraient dans une voiture, allaient dîner à une demi-lieue de là dans un petit restaurant réputé où ils avaient avec le cuisinier d’interminables conférences sur la composition du menu et la confection des plats.  »
                  Alphabet