Quant à

Définition de « Quant à »

quant à (loc. prép.) : Pour ce qui est de.
  • Quant à lui, il en usera comme il lui plaira.
  • Quant à ce qui est de moi.
  • Quant aux événements de la guerre.
  • Quant à cette affaire.
  • Quant à présent, Pour le moment, jusqu'à nouvel ordre.
  • Quant à, combiné avec les pronoms.
  • moi, soi, s'emploie familièrement comme nom masculin et signifie Réserve, attitude distante.
  • Le quant-à-soi.
  • Tenir son quant-à-moi, son quant-à-soi; se tenir, rester sur son quant-à-moi, sur son quant-à-soi, Prendre un air réservé et fier, ne répondre qu'avec circonspection.
  • Se mettre sur son quant-à-soi, Faire le suffisant, le hautain.

  • Citations

    • « Chapitre 16 Trois mois après les événements que nous venons de raconter, à la fin d’un jour pluvieux et au commencement d’une nuit d’orage, cinq hommes sortis de la porte Nomentane s’avançaient à cheval sur la voie qui porte le même nom : celui qui marchait le premier, et que par conséquent on pouvait considérer comme le chef de la petite troupe, était pieds nus, portait une tunique bleue, et par dessus cette tunique un grand manteau de couleur sombre ; quant à sa figure, soit pour la garantir de la pluie qui fouettait avec violence, soit pour la soustraire aux regards des curieux, elle était entièrement couverte d’un voile ; car, quoique, comme nous l’avons dit, la nuit fût affreuse, quoique les éclairs sillonnassent l’ombre, quoique le tonnerre retentit sans interruption, la terre semblait tellement occupée de ses révolutions, qu’elle avait oublié celles du ciel.  »
    • « Celui-ci avait d'abord songé à quelques opales et à quelques hydrophanes; mais ces pierres intéressantes par l'hésitation de leurs couleurs, par le doute de leurs flammes, sont par trop insoumises et infidèles; l'opale a une sensibilité toute rhumatismale; le jeu de ses rayons s'altère suivant l'humidité, la chaleur ou le froid; quant à l'hydrophane elle ne brûle que dans l'eau et ne consent à allumer sa braise grise qu'alors qu'on la mouille.  »
    • « Cette sortie fut accueillie par d’unanimes applaudissements, car chacun y avait reconnu une allusion à la mort de Claude et à celle d’Agrippine ; quant à Néron, il se mit à rire et applaudit comme les autres, soit qu’il fût insensible à toute espèce de honte, soit de crainte que la vue de sa colère n’excitât davantage la raillerie, ou n’indisposât le public contre lui-même.  »
    Alphabet