Quand

Définition de « Quand »

quand (conj.) : Lorsque, dans le temps que.
  • Quand je pense à la fragilité des choses humaines.
  • Quand Dieu créa le monde.
  • Quand les armées furent en présence.
  • J'irai vous voir quand je pourrai.

Il marque aussi une simple corrélation entre deux membres de phrase.

  • On ne se trompe pas quand on attribue son succès à son mérite.

Suivi d'un conditionnel, il signifie Encore que, quoique, alors même que.

  • Je serai ou.
  • je serais votre ami, quand même ou.
  • quand bien même vous ne le voudriez pas.
  • Quand je le voudrais, je ne le pourrais pas.
  • Quand cela serait, que vous en reviendrait-il? Je ne serais pas venu à bout d'achever, quand j'aurais travaillé toute la journée.

est adverbe en tête d'une proposition interrogative et alors il signifie Dans quel temps?

  • Quand arriverez-vous? Quand viendra l'accomplissement de vos promesses?

Interrogatif, il se combine avec les prépositions

  • à, de, depuis, jusqu'à, pour, et forme des locutions adverbiales signifiant À quel temps? De quel temps? Etc.
  • Depuis quand est-il revenu? De quand date cet usage? À quand la partie est-elle remise? Jusques à quand me persécuterez-vous? Pour quand me promettez-vous une réponse?

Il s'emploie encore dans l'interrogation indirecte.

  • Dites-moi quand vous arriverez.

Par ellipse,
, loc. adv. Malgré tout.

  • Je le ferai quand même.

Citations

  • « Chapitre 5 Supériorité, parfois, des petits restaurants où l’on mange des tripes, sur les plus luxueux cabarets en vogue Comme on n’aime pas les tripes à la maison et que je professe l’horreur du despotisme alimentaire, quelle joie quand, m’offrant l’occase d’un solo extra home déjeuner, je puis m’envoyer deux ou trois portions de ces succulences à modalités caennaises, arrosées d’une bouteille de cidre mousseux, avec, pour terminer, un morceau de livarot.  »
  • « Un garçon dévoué qui m’accompagnait dans tous mes voyages ; un brave Flamand que j’aimais et qui me le rendait bien, un être phlegmatique par nature, régulier par principe, zélé par habitude, s’étonnant peu des surprises de la vie, très adroit de ses mains, apte à tout service, et, en dépit de son nom, ne donnant jamais de conseils même quand on ne lui en demandait pas.  »
  • « La pêche finie, la provision d’air renouvelée, je pensais que le Nautilus allait reprendre son excursion sous-marine, et je me préparais à regagner ma chambre, quand, se tournant vers moi, le capitaine Nemo me dit sans autre préambule : Voyez cet océan, monsieur le professeur, n’est-il pas doué d’une vie réelle ?  »
Alphabet