Paix

Définition de « Paix »

paix (n. f.) : État de calme, de repos, de silence, éloignement du bruit ou des affaires.
  • Vous êtes ici bien en paix.
  • On vit chez vous dans une paix profonde.
  • Il veut achever en paix sa carrière.
  • Jouir en paix du fruit de ses travaux.
  • La paix des forêts, des campagnes.
  • La paix des tombeaux.
  • La paix du soir.

Il désigne aussi la Concorde, la tranquillité intérieure qui règne dans les États, dans les familles, dans les sociétés particulières.

  • La paix s'est rétablie dans le royaume.
  • La paix a été troublée dans quelques villes.
  • La paix a été promptement rétablie.
  • Ayez soin d'entretenir la paix dans votre famille.
  • Vivre en paix.
  • Cet homme aime la paix, est ami de la paix.

Par analogie,.

  • Ces deux espèces d'animaux vivent
  • en paix l'une avec l'autre.
  • Les chiens et les chats ne sauraient vivre en paix.

Fig.,

  • Faire la paix se dit en parlant de Deux personnes qui étaient brouillées ensemble et qui se réconcilient.
  • Fig.
    • Il a fait sa paix, Il est rentré dans les bonnes grâces de son maître, de son protecteur.
    • .
      Fig.,
      • Ne donner ni paix ni trêve à quelqu'un, Ne lui donner aucun relâche, le presser continuellement.
      • Laisser quelqu'un en paix, Ne plus le molester, ne plus l'importuner.
      • Après m'avoir bien tourmenté, il m'a laissé en paix.

      Fig.,

      • Il faut laisser les morts en paix, Il ne faut point parler mal d'eux.
      • Baiser de paix, Cérémonie qui se fait à la grand-messe, avant la communion, lorsque le célébrant, après avoir baisé l'autel, donne l'accolade au diacre, pour la transmettre à tout le clergé assistant.
      • Fam.,
        • Ils se sont donné le baiser de paix, Ils se sont réconciliés.
        • se dit, en termes de Liturgie, de la Tablette d'argent ou de vermeil présentée par le célébrant à ceux qui vont à l'offrande.
          désigne aussi la Tranquillité de l'âme.
          • Dieu veuille nous donner sa paix.
          • La paix soit avec vous.
          • Dieu est le Dieu de paix.
          • Paix intérieure.
          • La paix de l'âme.
          • La paix du cœur.
          • Son âme n'est point en paix.
          • Être en paix avec soi-même.
          • Mettre sa conscience en paix.

          Dans l'Écriture sainte,

          • L'ange de paix, JÉSUS-CHRIST.
          • Par analogie,.

        • C'est un ange de paix, se dit d'une Personne qui porte toujours les esprits à la paix, à la concorde.
        • Il désigne aussi la Situation tranquille d'un État, d'un peuple, d'un royaume qui n'a point d'ennemis à combattre.

          • Paix générale, universelle.
          • Paix perpétuelle.
          • Paix mal assurée.
          • Proposition de paix.
          • Demander, offrir, donner, refuser la paix.
          • Traiter de la paix.
          • Troubler la paix.
          • La paix ne paraît pas prochaine.
          • La paix semblait régner alors dans toute l'Europe.
          • Paix sur terre et sur mer.
          • Durant la paix.
          • En temps de paix.
          • En paix et en guerre.
          • L'olivier est le symbole de la paix.
          • La déesse de la paix ou simplement.
          • La Paix.
          • Vespasien dédia un temple à la Paix.
          • Paix armée, État des nations qui, en temps de paix, se tiennent militairement prêtes à la guerre.
          • Il se dit figurément à propos des Relations entre les familles ou les particuliers.

          , absolument, signifie quelquefois Traité de paix.

          • Faire une paix avantageuse, glorieuse.
          • Faire une bonne paix.
          • Faire une paix honteuse.
          • Négocier la paix.
          • Les préliminaires de la paix.
          • Les conditions de la paix.
          • Les articles de la paix.
          • Conclure, signer la paix.
          • Publier, proclamer la paix.
          • La paix est ratifiée.
          • La paix de Westphalie, de Nimègue, d'Amiens, etc.

        • , Le traité de paix conclu en Westphalie, à Nimègue, à Amiens, etc.
        • Fig. et fam.,

          • Paix fourrée, Paix peu sincère, comme est fausse une médaille fourrée.
          • Paix plâtrée, Fausse paix, faite de mauvaise foi par les deux parties, chacune ayant intention de la rompre lorsqu'elle le croira utile à ses intérêts.
          • est quelquefois une Sorte d'interjection dont on se sert pour faire faire silence.
            • Paix, messieurs! Allons, paix!

            Citations

            • « Je ne m’étendrai pas sur les sentiments avec lesquels je quittai la vieille maison, le jardin si connu, la petite église du village, qui m’était doublement chère, parce que mon père, qui avait enseigné et prié pendant trente ans dans ses murs, y reposait maintenant en paix ; les vieilles montagnes dénudées, pittoresques dans leur désolation même, enserrant les étroites et riantes vallées couvertes de bois verdoyants et d’eaux limpides ; la maison où j’avais vu le jour, l’asile de mes premières années, l’endroit où, depuis ma naissance, toutes mes affections avaient été concentrées : je les quittais pour ne plus les revoir.  »
            • « Et pour comprendre combien c’est un fait étrange et considérable que la guerre, il fallait, quelque chose les arrachant à leur obsession permanente, qu’ils oubliassent un instant que la guerre régnait, se retrouvassent pareils à ce qu’ils étaient quand on était en paix, jusqu’à ce que tout à coup sur le blanc momentané se détachât, enfin distincte, la réalité monstrueuse que depuis longtemps ils avaient cessé de voir, ne voyant pas autre chose qu’elle.  »
            • « Il restait parfois une demi-heure à contempler le visage rouge et bouffi de l’enfant qui n’était pas le sien, à suivre les mouvements de son front plissé, à le voir se frotter les yeux du revers de ses petites mains aux doigts recourbés ; et, dans ces moments-là, Alexis Alexandrovitch se sentait tranquille, en paix avec lui-même, et ne voyait rien d’anormal à sa situation, rien qu’il éprouvât le besoin de changer.  »
            Alphabet