Pacte

Définition de « Pacte »

pacte (n. m.) : Convention qui est, en général, accompagnée d'actes publics qui lui donnent un caractère d'une importance particulière.
  • Pacte tacite.
  • Pacte illicite.
  • Pacte secret.
  • Faire, conclure, signer un pacte.
  • Rompre un pacte.

.
Il signifie quelquefois simplement Alliance.

  • Faire un pacte avec le diable.

Citations

  • « Chapitre 12 LA FAUSTA Nous ramenons maintenant le spectateur de ces drames, notre lecteur, au mystérieux palais de la princesse Fausta, au moment où Pardaillan y vient d'entrer, c'est-à-dire quelques minutes après la scène d'orgie que nous avons essayé de retracer, c'est-à-dire le soir même du jour où Violetta a été saisie dans le logis de Claude, c'est-à-dire enfin quelques heures après le pacte qui vient de se conclure entre Farnèse et l'ancien bourreau.  »
  • « Cependant la propagande révolutionnaire commençait à effrayer les campagnes de l’Ouest : elles refusèrent aux villes leurs provisions ordinaires ; les paysans pillèrent un convoi de cent vingt tonneaux de grains qui descendait d’Angers à Nantes, et ces deux grands centres allaient être affamés comme Brest, si les volontaires, exécutant leur pacte n’eussent forcé les paysans d’aller aux marchés .  »
  • « Mais le soir, quand elle eut dit à Dor son engagement, il entra dans une violente colère : il savait le libertinage du drille ; aucune femelle n’entrait à la ferme qui n’en sortît mise à mal par ce coq sur le retour ; et d’abord il se contenta de crier très haut qu’elle romprait le pacte, rogue, la face cramoisie.  »

Pacte

Pacte. Il y a plusieurs manières de faire pacte avec le diable. Les gens qui donnent dans les croyances superstitieuses pensent le faire venir en lisant le Grimoire à l’endroit des évocations, en récitant les formules de conjuration rapportées dans ce dictionnaire, ou bien en saignant une poule noire dans un grand chemin croisé, et l’enterrant avec des paroles magiques. Quand le diable veut bien se montrer, on fait alors le marché, que l’on signe de son sang. Au reste, on dit l’ange des ténèbres accommodant, sauf la condition accoutumée de se donner à lui. Le comte de Gabalis, qui ôte aux démons leur antique pouvoir, prétend que ces pactes se font avec les gnômes, qui achètent l’âme des hommes pour les trésors qu’ils donnent largement ; en cela, cependant, conseillés par les hôtes du sombre empire. Un pacte, dit Berger, est une convention expresse ou tacite, faite avec le démon, dans l’espérance d’obtenir par son entremise des choses qui... (suite)

Alphabet