P

Définition de « P »

p (n. m.) : La seizième lettre de l'alphabet. Elle représente une des consonnes. On la nomme
  • Un grand P.
  • Un petit p.
  • Dans l'intérieur des mots, entre deux consonnes, il est souvent muet, comme dans
    • Sculpture, Dompteur, Prompt, Temps, Corps.

    À la fin des mots, il est souvent aussi muet, comme dans.

    • Coup, Loup, Galop, Champ.

    Toutefois, dans.

    • Beaucoup et.
    • Trop, il peut s'unir à la voyelle initiale du mot suivant.
    • Il y a beaucoup à dire.
    • Il y aurait trop à dire.

    Redoublé, à l'intérieur des mots, il a le plus souvent le son simple, comme dans

    • Apparence, Appétit, Opposition, Rapport.

    Cependant, dans certains mots, surtout d'origine savante, il a un son redoublé comme dans.

    • Appétence, Hippodrome.

    se prononce f. Il est surtout usité pour la formation des mots d'origine grecque, comme

    • Philosophe, Pharmacie.

    Citations

    • « A propos, recommence à l’instant les signaux avec ta lampe, pour nous prouver que tu as reçu cette lettre dangereuse ; marque P, B et G à la monaca, c’est-à-dire, quatre, douze et deux ; je ne respirerai pas jusqu’à ce que j’aie vu ce signal ; je suis à la tour, on répondra par N et O, sept et cinq.  »
    • « Bah, fit Capestang, si ce malheur arrivait, vos héritiers en seraient quittes pour modifier une troisième fois l’enseigne en rétablissant le P et en supprimant l’R, en sorte que ce serait désormais ici le cabaret du Borgne qui pend.  »
    • « La survivance du p de sept est un scandale autrement grave, ne vous semble-t-il pas, que celui des biens de mainmorte ?  »
    Alphabet