Occasion

Définition de « Occasion »

occasion (n. f.) : Rencontre, conjoncture, concours fortuit de circonstances qui favorise une entreprise, un dessein, etc.
  • Occasion favorable.
  • Chercher, saisir l'occasion, les occasions.
  • Je lui ferai plaisir à l'occasion, quand l'occasion s'en présentera, s'en trouvera.
  • Il faut attendre l'occasion.
  • Ne pas perdre l'occasion.
  • Manquer l'occasion.
  • Profiter de l'occasion.
  • Laisser échapper, laisser passer l'occasion.
  • En toute occasion.
  • Dans toutes les occasions.
  • Par occasion.
  • Suivant l'occasion, selon l'occasion.
  • Il a montré de la fermeté dans une occasion difficile.
  • Je n'ai pas souvent l'occasion de lui parler.
  • J'ai pris occasion de son départ pour l'engager à régler notre affaire.

Prov. et fig.,

  • L'occasion fait le larron, Souvent l'occasion fait faire des choses auxquelles on n'aurait pas songé.
  • Prov. et fig.,
    • Il faut prendre l'occasion aux cheveux, Dès que l'occasion se présente, il faut la saisir et en profiter.
    • L'occasion est chauve, Elle est difficile à saisir, on n'a qu'un moment pour la saisir.
    • Fig. et fam.,
      • Un peintre d'occasion, un professeur d'occasion, Qui peint, qui enseigne par suite de circonstances fortuites et sans y être suffisamment préparé.
      • désigne encore Ce qui donne lieu à une chose.
        • Cela est arrivé à l'occasion de la guerre.
        • Il n'en est pas la cause, il n'en est que l'occasion, l'occasion innocente.
        • Une occasion de dispute, de procès, de scandale, de péché.
        • Fuir les occasions du péché.

        En termes de Théologie,

        • Occasions prochaines de péché, ou simplement.
        • Occasions prochaines, Celles qui sont présentes ou qui peuvent porter facilement au péché.
        • se dit aussi des Objets d'un prix moins élevé que celui des objets de même espèce, soit parce qu'ils ont déjà servi, soit pour toute autre raison.
          • J'ai acheté, j'ai eu ce livre d'occasion.
          • Meuble d'occasion.

          Par extension,.

          • C'est une occasion.
          • Profiter des occasions.

          , loc. adv. Au moment favorable.

          • À l'occasion il saura se montrer.
        • À la première occasion, Au premier moment favorable.

        • Citations

          • « Mais elles ne pouvaient voir un obstacle sans s’amuser à le franchir en prenant leur élan ou à pieds joints, parce qu’elles étaient toutes remplies, exubérantes, de cette jeunesse qu’on a si grand besoin de dépenser même quand on est triste ou souffrant, obéissant plus aux nécessités de l’âge qu’à l’humeur de la journée, qu’on ne laisse jamais passer une occasion de saut ou de glissade sans s’y livrer consciencieusement, interrompant, semant sa marche lente comme Chopin la phrase la plus mélancolique de gracieux détours où le caprice se mêle à la virtuosité.  »
          • « Bien mieux, l'oiseau lui-même avait l'air de savoir ce qu'il valait ; malgré la liberté sans réserve à laquelle il s'abandonnait en présence de Barnabé ou de sa mère, il gardait en public une étonnante gravité, et ne s'abaissait pas à donner jamais d'autres représentations gratis que d'aller becqueter la cheville des petits vagabonds qui se trouvaient là , ou bien de tuer, par occasion, quelque poulet, ou enfin d'avaler le dîner des chiens du voisinage, dont le plus hargneux lui témoignait une crainte respectueuse.  »
          • « Certes, j’eusse arraché à la femme tous ses secrets, mais, croyez-le bien, ce n’eût certes pas été dans une occasion comme celle-ci, ce n’eût point été dans un tête-à-tête entre la reine et son sujet, entre la femme et un homme étranger ; non, j’eusse endormi la reine, c’est vrai, et rien ne m’eût été plus facile, mais je ne me fusse point permis de l’endormir, je ne me fusse point permis de la faire parler sans avoir un témoin.  »
          Alphabet