Obésité

Définition de « Obésité »

obésité (n. f.) : Excès d'embonpoint.

Citations

  • « Le jardin n’était pas immense, et cependant, à chaque promenade, il semblait à Sylvie qu’elle découvrait un coin nouveau : c’était une vigne-vierge qui avait rougi, les hampes des yuccas qui paraissaient plus hautes, le prunier de reine-claude qu’on avait dégarni, les poires qui mûrissaient, les melons qui devenaient d’une somptueuse obésité : c’étaient, derrière leur claie, les petits poussins, pareils à des pompons jaunes trois semaines auparavant, et qui étaient à présent d’affreuses et noires bêtes dévorantes ; c’était madame Lapin, sous son toit trop odoriférant, qui avait l’avantage de se trouver depuis quelques jours en famille .  »
  • « Ce prêtre, d’une obésité difforme, les yeux encore bouffis de sommeil, endossait une longue robe du matin, chaudement fourrée, que lui présentait l’un de ses serviteurs ; d’autres allumaient les cierges de deux candélabres d’argent massif, placés sur un meuble richement orné, car rien n’était plus somptueux que cet appartement.  »
  • « Dans ses magasins improvisés, qui sont des hangars de roseau au bord de la rivière, s’empressent des employés très gras, la queue soyeuse, les bas bien tirés, le ventre nu, étalant avec complaisance leur obésité de magot.  »
Alphabet