Narquois

Définition de « Narquois »

narquois, oise (adj.) : Qui exprime la ruse et la moquerie.
  • Un air narquois.
  • Un sourire narquois.
  • Une physionomie narquoise.

Citations

  • « Aussi était-ce, au dimanche fixé pour cette cérémonie, un tel empressement de la foule, un tel enthousiasme des citadins, que l’on n’eût pu s’empêcher, même avec ce sourire narquois des Français, qui rient de tout et partout, d’admirer le caractère de ces bons Hollandais, prêts à dépenser leur argent aussi bien pour construire un vaisseau destiné à combattre l’ennemi, c’est-à-dire à soutenir l’honneur de la nation, que pour récompenser l’invention d’une fleur nouvelle destinée à briller un jour et destinée à distraire pendant ce jour les femmes, les savants et les curieux.  »
  • « Ne pas répondre à un salut ; si l’homme poli récidivait, ricaner d’un air narquois ou rejeter la tête en arrière d’un air furieux ; faire semblant de ne pas connaître un homme âgé qui leur aurait rendu service ; réserver leur poignée de main et leur salut aux ducs et aux amis tout à fait intimes des ducs que ceux-ci leur présentaient, telle était l’attitude de ces jeunes gens et en particulier du prince de Foix.  »
  • « Un mouvement de stupeur et d’incrédulité s’étant produit à ces mots, dans l’auditoire, et le procureur général, ainsi que le procureur de la République et le juge d’instruction, les ayant accueillis par un sourire narquois, Maxwell fixa ces messieurs, tour à tour, de son regard incisif, en répétant, comme à leur adresse : Ce que je dis là, je l’affirme ; je le prouverai dans un instant.  »
Alphabet