Nabab

Définition de « Nabab »

nabab (n. m.) : Mot arabe qui signifie Lieutenant et qui est le titre des princes de l'Inde musulmane.
Il se dit de Certaines personnes riches et qui s'entourent d'un faste oriental.
  • C'est un nabab.
  • Une fortune de nabab.

Citations

  • « Les poufs, les causeuses, les cabinets de laque, les guéridons de Boule, les chinoiseries, les bronzes, les tapis et les tentures d’Orient, les glaces biseautées, les dressoirs chargés d’émaux et de nielles, de cristaux et de vaisselle aveuglante : aucun des accessoires obligés d’un mobilier de nabab ne manquait à ces salons sans cachet et sans plus d’intimité que les cabines de première classe des grands steamers.  »
  • « Son faste de nabab, les magnifiques entreprises par lesquelles il collaborait1 à la prospérité extérieure de sa ville natale, lui ouvrirent toutes les portes, du moins celles du monde, assez mêlé, des négociants, car l'aristocratie et l'autochtone bourgeoisie patricienne le tinrent en aussi piètre considération que le menu peuple.  »
  • « Ainsi, sa fortune alla grossir la bourse d’une sœur plus sage, qui avait épousé un riche nabab ; et elle, à l’étonnement et aux regrets de tous ceux qui la connaissaient, alla s’enterrer dans le presbytère d’un pauvre village, dans les montagnes de.  »
Alphabet