Magicien

Définition de « Magicien »

magicien, ienne (n.) : Celui, celle qui fait profession de la magie, ou qui passe pour en faire usage.
  • Baguette de magicien.
  • Bonnet de magicien.
  • Circé, Médée étaient des magiciennes.

Il se dit, par extension, de Celui qui, dans un art, a le talent de produire des effets d'une telle beauté qu'on est tenté de les qualifier de magiques.

  • Ce peintre, ce musicien, ce poète est un véritable magicien.

Citations

  • « Quand, après les lentes préparations du sublime magicien si bien compris par Habeneck, un geste du chef d’orchestre enthousiaste lève la riche toile de cette décoration, en appelant de son archet l’éblouissant motif vers lequel toutes les puissances musicales ont convergé, les poètes dont le cœur palpite alors comprendront que le bal de Birotteau produisait dans sa vie l’effet que produit sur leurs âmes ce fécond motif, auquel la symphonie en ut doit peut-être sa suprématie sur ses brillantes sœurs.  »
  • « Et la mort d’ailleurs porte en elle tant de majesté qu’elle est capable d’agrandir un instant, d’une façon inattendue, démesurée, les plus infimes petites scènes, dès que son ombre est près d’y apparaître ; à ce moment, je me fis presque l’effet de quelque magicien noir s’arrogeant le droit d’apporter aux souffrants ce qu’il croit être l’apaisement suprême, le droit d’ouvrir, à ceux qui ne l’ont pas encore demandé, les portes de la grande nuit.  »
  • « En ce cas, monsieur, reprit Erasme Holyday avec une persévérance vraiment désespérante, je ne vous dirai pas que ce Démétrius, car c’était le nom qu’il se donnait en pays étranger, fût précisément un magicien ; mais il est certain qu’il se disait initié à l’ordre mystique des Rose-Croix, un disciple de Geber, ex nomine cujus venit verbum, vernaculum gabeur[49].  »
Alphabet