Mage

Définition de « Mage »

mage (adj. m.) : Il n'est usité que dans cette expression :
  • Juge mage, Titre qu'on donnait, dans plusieurs provinces, au lieutenant du sénéchal.

  • Citations

    • « Pareil à un roi mage, coiffé d’un diadème de clinquant, sa barbe blanche largement étalée sur une simarre rouge constellée d’étoiles, le vieux leur montrait d’un doigt fatidique les diables de verre bleu qui, montant du fond du bocal, venaient tracer sur une lettre mystérieuse le secret de leur avenir.  »
    • « Avoir espéré, lui, ce charlatan de malheur, qui se disait mage, qui se faisait appeler : Sâr qui avait publié un volume parfaitement grotesque sur la Chirurgie de l’âme, avoir espéré l’immortel honneur de s’asseoir dans le fauteuil de Mgr d’Abbeville !  »
    • « Mais on voyait, à l’assurance du grand mage , qu’il était tranquille, et on attendait patiemment : ce n’était pas un homme à venir de Pétersbourg pour rien et à s’en retourner sans résultat.  »
    Alphabet