Madré

Définition de « Madré »

madré, ée (adj.) : Qui est tacheté, marqué de diverses couleurs.
  • Porcelaine madrée.

On appelle.

  • Bois madré Celui qui a de petites taches brunes.
  • On dit aussi.
  • Léopard madré.

Il signifie, figurément et familièrement, Qui est rusé, matois, qui sait plus d'un tour.

  • Il est madré.
  • C'est un vieillard madré.
  • C'est un madré compère.

Substantivement,.

  • C'est un madré, une madrée.

Citations

  • « Figure-toi, d’une part, un monsieur d’une longueur qui n’en finit point, très-aimable quoique d’une galanterie surannée, ce qu’explique son âge, il a quarante ans révolus, madré comme un juge d’instruction qu’il est, toujours mis avec négligence, peu soigneux de sa personne, ne discontinuant pas de puiser, dans une tabatière en or, d’énormes prises de tabac dont il se barbouille le nez et souille son gilet blanc, et, par-dessus cela, veuf avec deux filles qu’on dit fort jolies.  »
  • « Le madré paysan avait compris, à l’embarras de son jeune maître, que celui-ci, ne voulant pas avouer qu’il avait désobéi à sa mère, hésitait cependant à se disculper par un mensonge ; il n’avait pas, lui, Courtin, les mêmes scrupules que le jeune homme, et il chargea résolûment sa conscience du péché que, dans sa naïveté, Michel n’osait commettre.  »
  • « Ce ne fut même point de la part de ce renard madré de Bernard de Lieusaint, jaloux comme un père qui voyait une rivale de Bernardine en Calixte Sombreval, et qui lui aurait tout refusé, excepté le Paradis, s’il en avait eu la clef dans sa poche.  »
Alphabet