Machine

Définition de « Machine »

machine (n. f.) : Engin, instrument propre à faire mouvoir, à tirer, lever, traîner, lancer quelque chose, ou à mettre en jeu quelque agent naturel, comme le feu, l'air, l'eau, l'électricité, le gaz, etc.
  • Machine fort ingénieuse.
  • Machine compliquée, sujette à se déranger, à se détraquer.
  • Machine à battre.
  • Machine à vapeur, à air comprimé.
  • Inventer une machine.
  • Cette machine fonctionne bien.
  • Monter, démonter, remonter une machine.
  • Les pièces, les ressorts d'une machine.
  • La théorie, le dessin, l'explication d'une machine.
  • Machines de guerre se disait des Instruments servant à lancer des traits, des pierres, etc.
  • , à battre les murs et à faire brèche, etc.
  • L'invention de la poudre à canon a fait renoncer aux machines de guerre employées par les anciens.

On l'emploie aujourd'hui figurément pour désigner une Entreprise, une œuvre conçue dans un dessein de destruction.

  • L'Encyclopédie a été une machine de guerre contre les institutions et les idées du XVIIe siècle.
  • Machine infernale, Sorte d'appareil destiné à produire une explosion meurtrière.
  • Machine simple, Celle qui consiste en un seul moyen d'augmenter l'action des forces mouvantes.
  • Machine composée, Celle qui est formée de plusieurs machines simples combinées ensemble.
  • Machine architectonique, Assemblage de pièces de bois disposées de telle sorte qu'au moyen de poulies et de cordes on puisse élever de grands fardeaux et les mettre en place.
  • Machine de compression, Machine destinée à comprimer l'air, à le condenser.
  • On l'appelle aussi.
  • Machine à condensation.
  • Machine électrique, Machine destinée à produire et à démontrer les différents phénomènes de l'électricité.
  • Machine hydraulique ou.
  • à eau, Machine qui sert à conduire ou à élever l'eau; ou Assemblage de machines qui concourent à produire certains effets hydrauliques.
  • Machine pneumatique, Pompe destinée à raréfier l'air contenu dans un récipient.
  • Machine à vapeur, Machine actionnée par la dilatation et la condensation alternative de l'eau bouillante.
  • Machine à basse, à haute pression.
  • Machine de vingt, de trente chevaux, Machine dont la force équivaut à celle de vingt, de trente chevaux-vapeur.
  • Machine-outil, Machine qui sert d'outil et remplace la main de l'ouvrier.
  • Machine à coudre, Instrument qui exécute des travaux de couture.
  • Machine arithmétique, Instrument sur lequel sont tracées des divisions logarithmiques, qui servent à exécuter des calculs d'arithmétique.
  • On dit de même.
  • Machine à calculer, Machine à écrire.

se dit aussi de Tout assemblage de ressorts dont les mouvements et les effets se terminent à la machine même.

  • Certains automates sont des machines fort ingénieuses.

Fig.,

  • L'homme est une machine admirable.

Poétiquement,

  • La machine ronde, L'univers, ou seulement La terre.
  • Fig.,
    • Ce n'est qu'une machine, c'est une pure machine, une machine ambulante, C'est une personne sans esprit, sans énergie.
    • , en termes de Théâtre, se dit des Moyens mécaniques employés pour opérer des changements de décors, exécuter des vols, faire mouvoir des simulacres d'animaux, etc.
      • Une pièce à machines se disait autrefois de Toutes pièces, opéra, tragédie, comédie, dont la représentation exigeait des machines.
      • Par extension,
        • Machine administrative, Ensemble des organes, des règlements et des traditions d'une administration.
        • signifie, au figuré, Invention, intrigue, ruse dont on se sert dans quelque affaire.
          • Voyez quelle machine il a fait jouer dans cette affaire.
          • Il a remué toute sorte de machines pour parvenir à ses fins.
        • Quelles machines n'a-t-on pas employées, n'a-t-il pas fallu pour réussir? Il est vieux.

        • Citations

          • « Telles que si, du sein de leur bande qui progressait le long de la digue comme une lumineuse comète, elles eussent jugé que la foule environnante était composée des êtres d’une autre race et dont la souffrance même n’eût pu éveiller en elles un sentiment de solidarité, elles ne paraissaient pas la voir, forçaient les personnes arrêtées à s’écarter ainsi que sur le passage d’une machine qui eût été lâchée et dont il ne fallait pas attendre qu’elle évitât les piétons, et se contentaient tout au plus, si quelque vieux monsieur dont elles n’admettaient pas l’existence et dont elles repoussaient le contact s’était enfui avec des mouvements craintifs ou furieux, précipités ou risibles, de se regarder entre elles en riant.  »
          • « Tous, d’ailleurs, dans le rayon, depuis le débutant rêvant de passer vendeur, jusqu’au premier convoitant la situation d’intéressé, tous n’avaient qu’une idée fixe, déloger le camarade au-dessus de soi pour monter d’un échelon, le manger s’il devenait un obstacle ; et cette lutte des appétits, cette poussée des uns sur les autres, était comme le bon fonctionnement même de la machine, ce qui enrageait la vente et allumait cette flambée du succès dont Paris s’étonnait.  »
          • « Broyée dans les rouages de la machine qu’elle mettait en mouvement, Camille était forcée de veiller sur elle-même, à cause de la prodigieuse finesse de l’amicale ennemie qu’elle avait mise dans sa cage ; mais pour ne pas donner son secret, elle se livrait à des contemplations intimes de la nature, elle trompait ses souffrances en cherchant un sens au mouvement des mondes, et trouvait Dieu dans le sublime désert du ciel.  »
          Alphabet