Macadam

Définition de « Macadam »

(L'M finale se prononce.) n. m. Sorte d'empierrement de routes ou de pavage de rues qui se fait avec des cailloux ou du granit concassé, fortement comprimés, et qui est ainsi appelé du nom de son inventeur Mac-Adam. Il se dit aussi de la Chaussée ainsi empierrée.

Citations

  • « Avec lui ne pouvait lutter le repasseur de scies, car, dépourvu d’instrument, il se contentait d’appeler : Avez-vous des scies à repasser, v’là le repasseur , tandis que, plus gai, le rétameur, après avoir énuméré les chaudrons, les casseroles, tout ce qu’il étamait, entonnait le refrain : Tam, tam, tam, c’est moi qui rétame, même le macadam, c’est moi qui mets des fonds partout, qui bouche tous les trous, trou, trou, trou ; et de petits Italiens, portant de grandes boîtes de fer peintes en rouge où les numéros perdants et gagnants étaient marqués, et jouant d’une crécelle, proposaient : Amusez-vous, mesdames, v’là le plaisir.  »
  • « La motocyclette, dont l’ennemi faisait un si grand et bon usage, ne circule vite et sans trop d’accidents que sur d’honnêtes chaussées ; même le véhicule à chenillettes se déplace sur le macadam moins lentement qu’en pleins champs ; le canon ou le tracteur du type normal n’admet pas d’autres voies.  »
  • « Parfois, le bruit des sabots des chevaux révélait une chaussée pavée, à d’autres moments, notre course douce et silencieuse suggérait le macadam, mais hormis cette différence dans le bruit, il n’y avait absolument rien qui pût le moins du monde m’aider à deviner où nous étions.  »
Alphabet