Macérer

Définition de « Macérer »

macérer (v. tr. - Terme de Médecine et de Chimie) : Soumettre à la macération.
  • Faire macérer une plante dans du vin.

On emploie parfois.

  • Macérer intransitivement.
  • Cette plante a macéré assez longtemps.

Par extension, Faire macérer des cornichons dans du vinaigre.
s'emploie figurément dans le langage ascétique et signifie Affliger son corps par diverses austérités pour se rendre agréable à Dieu.

  • Macérer son corps.
  • Ce saint macérait sa chair par les jeûnes, par les disciplines, se macérait par les jeûnes, etc.

Citations

  • « Il manipulait tout cet attirail, autrefois acheté sur les instances d'une maîtresse qui se pâmait sous l'influence de certains aromates et de certains baumes, une femme détraquée et nerveuse aimant à faire macérer la pointe de ses seins dans les senteurs, mais n'éprouvant, en somme, une délicieuse et accablante extase, que lorsqu'on lui ratissait la tête avec un peigne ou qu'elle pouvait humer, au milieu des caresses, l'odeur de la suie, du plâtre des maisons en construction, par les temps de pluie, ou de la poussière mouchetée par de grosses gouttes d'orage, pendant l'été.  »
  • « Je goûtai l'élixir inconnu, sa saveur était proche de celle du vin d'Espagne ou de Sicile, où l'on eût fait macérer des fleurs et des baies aromatiques, avec pourtant un arrière-goût d'éther qui m'avertissait du danger qu'il y aurait eu, sans doute, à abuser de cette boisson.  »
  • « Ils t’auraient fait macérer trois ans, comme Esther, dans les aromates ; puis lorsque tu aurais été une adolescente accomplie ils t’auraient menée en cortège jusqu’à ma couche.  »
Alphabet